[Interview Afrique] BIP Africa veut sourcer les meilleurs projets de startups du continent

Et si l’Afrique était en train de devenir la nouvelle frontière de l’économie numérique ? Pourra t’on parler un jour de l’Afrique comme d’un futur Eldorado pour les Startups ? StartupBRICS lance en novembre une série d’interviews autour de projets et d’initiatives qui boostent l’essor de l’entrepreneuriat et des startups innovantes sur le continent africain.

Cette semaine, gros plan sur l’initiative Business Incubation Program Africa avec Sofiène Marzouki cofondateur qui répond aux questions de StartupBRICS depuis Oslo, en Norvège.

Hello Sofiène ! Le Business Incubation Program Africa a été lancé il y quelques semaines déjà et connaît déjà un petit succès. Peux tu nous dire en quoi consiste cette initiative ?

sofiBIP Africa est une sorte d’incubateur en ligne au service des jeunes entrepreneurs africains qui veulent lancer leurs startups. Nous sommes une sorte de boîte à outils : nous fournissons conseils, appui et sessions de coaching aux porteurs de projets les plus motivés et souhaitant tester leur idée rapidement sur le marché. Nous les encourageons de la phase idée à la phase opérationnelle, pour cela nous recrutons sur le terrain des “ambassadeurs” parmi des entrepreneurs et des formateurs business africains très qualifiés, qui acceptent de devenir nos mentors. Cette décentralisation est très importante et les mentors nous appuient surtout pour sourcer puis à aider directement les projets les plus viables. Chaque porteur de projet souhaitant participer à notre programme doit remplir un questionnaire dans lequel ils indiquent leurs besoins en compétences pour créer leurs projets (appui marketing, business model, communication, mentoring, etc.) et nous envoyer un business plan. Nos relais locaux se chargent de recueillir les projets et de faire une première pré-évaluation. Nous sommes également en train de tisser un réseau avec des chambres de commerce locales ainsi qu’avec des banques qui aident certains de nos projets en leur apportant soutien financier et visibilité.

Quels sont les pays concernés par BIP Africa ?

Nous sommes actuellement actifs dans 6 pays africains : Niger, Ghana, Tunisia, Kenya, Nigeria et Burkina Faso. Nous sommes actuellement en discussion avec des contacts locaux qui seraient prêt à expérimenter notre initiative en Ethiopie. Mais nous visons bien sûr à étendre nos activités à l’ensemble du continent africain.

Combien de startups africaines sont actuellement accompagnés dans le cadre du BIP Africa ?

Actuellement nous incubons à distance près de 14 startups. Nous les aidons beaucoup à affiner leurs stratégie, à accroître leurs visibilité et nous essayons de les mettre en relation avec plusieurs partenaires stratégiques du même secteur que le leur, via nos ambassadeurs locaux. Par ailleurs nous allons très prochainement envoyer sur place une petite Task force européenne composée d’experts business et de consultant spécialisées dans les startups. Ils se rendront bientôt dans les pays où se trouvent nos startups pour les former et les aider à accélérer leur développement.

Quelles sont les prochaines étapes pour 2014 ?

Nous voulons au total identifier et accompagner 50 projets de startups en 2014, tout en continuant de couvrir davantage de pays africains. En parallèle, nous cherchons à recruter davantage de relais locaux pour renforcer notre présence sur le terrain.

About Samir Abdelkrim

Entrepreneur et consultant, Samir Abdelkrim est l’expert francophone de l’innovation africaine. Samir Abdelkrim est le Fondateur d'EMERGING Valley, le sommet international sur l'innovation africaine et les technologies émergentes qu'il a créé à Marseille et à thecamp après une longue exploration des écosystèmes startups africains durant 3 années. Entre 2014 et 2018, Samir Abdelkrim a sillonné l’Afrique de l'innovation et analysé les écosystèmes numériques de 25 pays africains. Une expérience terrain dont il a tiré un livre, Startup Lions, préfacé par Xavier Niel et Tidjane Deme. Samir Abdelkrim est également chroniqueur sur la tech africaine dans les grands titres nationaux comme Les Echos ou Le Monde où il est spécialisé sur les startups africaines. Il est également le fondateur de StartupBRICS.