#Singapour : la startup Silot soutenue par le business angel chinois Xu Xiaoping

Liuyuan (vice-président ZhenFund), Bryan Sun (co-fondateur), Andy Li (PDG de Silot), Jack Zheng (partenaire chez ZhenFund).

Silot est une startup appartenant au secteur de la fintech en Asie du Sud-Est. Elle fonctionne avant tout autour d’un algorithme qui utilise les données personnelles des consommateurs et évalue les opportunités d’affaires pour les entreprises. A partir d’informations communiquées sur un produit, celle-ci prétend pouvoir déterminer si les individus seraient intéressés ou non. La startup se présente ainsi comme une solution de B to B qui met en relation des commerçants avec les attentes de leurs plus proches consommateurs.

Début mai, Silot a opéré un tournant dans son développement en bénéficiant d’un apport financier de 800 000 $ de la part du plus gros Business Angel chinois : Xu Xiaoping, fondateur de ZhenFund. Ce dernier y a perçu la possibilité de générer des profits futurs sur un marché du traitement de la data en pleine expansion. Face à un secteur où la concurrence est particulièrement intense, comment Silot est-elle parvenue à se démarquer ? La force de la startup réside principalement dans sa capacité à cibler des populations potentiellement concernées.

Une deuxième hypothèse derrière le soutien de ZhenFund pourrait être le parcours des fondateurs. Il est en effet important de souligner que de nombreux membres de la startup (dont les dirigeants) ont précédemment travaillé pour le géant de l’internet chinois, le moteur de recherche Baidu. Alors pourquoi l’entreprise a-t-elle été implantée à Singapour dans un premier temps plutôt qu’en Chine ? La réponse est relativement simple : les politiques incitatives et avantageuses en R&D constituent un environnement favorable à l’émergence de la startup.

Malgré son succès, le PDG Andy Li reste relativement discret sur les spécificités technologiques du logiciel. Il est convaincu que ce système s’applique parfaitement aux modes de pensées de l’Asie du Sud-Est, où les moyens de paiement électroniques (digital wallets) se sont répandus de manière exponentielle ces dernières années. La situation dans la région est telle que des micro-écosystèmes ont proliféré : chaque commerçant n’accepte plus qu’un type de paiement. Une deuxième fonction de Silot est alors d’aider les commerçants à élargir leurs possibilités de transactions électroniques face à l’offre disponible, ainsi que connaître davantage les habitudes et comportements de leurs clients.

En attirant de nouveaux acheteurs aux commerçants, Silot est parvenue à faire la différence avec les autres startups du secteur. L’entreprise a ainsi pu nouer des relations commerciales pérennes avec des partenaires chinois et singapouriens ainsi que des institutions financières. Après des débuts remarqués à Singapour et en Thaïlande, Silot désire s’étendre dans les pays alentours en touchant progressivement l’Australie, l’Indonésie et la Malaisie. Un développement à suivre.

 

About StartupBRICS

Fondé au début de l'été 2013, StartupBRICS est le 1er blog en français 100% dédié à l’actualité Startup, Tech et Innovation des BRICS et des pays émergents, fondé en 2013. Qu’il s’agisse de mettre en avant les futurs pôles d’innovation qui percent en Russie ou en Afrique, de promouvoir les opportunités business dans le e-commerce en Chine ou en Indonésie ou encore de faire connaître les dernières success stories du web en Inde ou au Brésil, StartupBRICS vise à fournir aux décideurs économiques français et francophones actus, éclairages et analyses sur le potentiel numérique des futurs champions économiques de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *