Pourquoi le Vietnam sera le prochain tigre de l’internet en Asie (et comment la French Tech y contribue)

Avec une population très jeune estimée aux alentours de 92 millions d’habitants (dont 45% ont moins de 25 ans), le Vietnam émerge peu à peu comme une terre favorable aux nouvelles technologies et à l’entrepreneuriat internet. C’est en tout ce que révèle une étude réalisée par GroupM (voir les slides plus bas) et qui décortique les grandes tendances du digital au Vietnam en 2013.

Des chiffres qui révèlent un taux de pénétration internet qui s’accélère depuis 5 ans et qui atteint déjà les 35,6% (contre seulement 10% en 2005). Un mouvement qui s’accompagne par le développement d’une nouvelle culture entrepreneuriale portée par les nouvelles technologies et qui se diffuse peu à peu, comme en témoigne l’organisation de compétitions de startups dans ce pays encore marqué politiquement par l’idéologie communiste.

A l’image de la compétition DEMO ASEAN qui s’est tenue l’été dernier dans la capitale du pays, rassemblant plusieurs centaines de startups vietnamiennes, spécialistes de l’entrepreneuriat (coachs, mentors), investisseurs ainsi que des talents de la Diaspora Tech. La prochaine édition de DEMO ASEAN se déroulera d’ailleurs les 25 et 26 juillet 2014 à HoChiMinh Ville (inscriptions ici).

Du côté de la téléphonie mobile, là aussi les chiffres laissent rêveurs : en 2012, presque 122 millions de vietnamiens étaient détenteurs d’un mobile (20% de smartphones, en majorité Android) contre seulement 8,5 millions d’utilisateurs en 2005. Tandis que la 3G, qui est 40 fois moins cher au Vietnam qu’en Europe, représente près de 11% du marché.

Et du côté de l’écosystème, les initiatives se multiplient, souvent avec l’appui de la Diaspora Tech vietnamienne, comme l’explique ‎Quynh-Huong Duong, Chief Knowledge Officer à Officience, une startup française spécialisée dans le digital très implantée au Vietnam : “on observe sur place l’apparition rapide d’espaces de coworking comme le Hub.IT à Hanoi ou encore le Saigon Hub à Ho Chi Minh Ville. Nous avons aussi le Work Saigon un espace de coworking qui vient d’ouvrir et qui va organiser de nombreux évènements pro-startups. Cet espace a été cofondé par un talent de la diaspora Viet Kieu vivant aux Etats-Unis ainsi que par une française.”

La France de l’innovation porte aussi de nombreux projets destinés à favoriser l’écosystème, comme la création en octobre 2013 du FabLab de Hue grâce à l’aide de deux français venus de Rennes. De son côté, Officience essaie d’amorcer des synergies entre l’écosystème vietnamien et la French Tech (les écosystèmes numériques français) via du transfert d’expertise, comme nous le rappelle Quynh-Huong Duong : “nous jouons un rôle important dans la création d’un prochain FabLab à Saigon, qui servira notamment à faire rayonner le savoir-faire technologique français à l’international, et à commencer par ici au Vietnam et en Asie du Sud-Est.”

Crédit Photo : The Next Web

About Samir Abdelkrim

Entrepreneur et consultant, Samir Abdelkrim est l’expert francophone de l’innovation africaine. Samir Abdelkrim est le Fondateur d'EMERGING Valley, le sommet international sur l'innovation africaine et les technologies émergentes qu'il a créé à Marseille et à thecamp après une longue exploration des écosystèmes startups africains durant 3 années. Entre 2014 et 2018, Samir Abdelkrim a sillonné l’Afrique de l'innovation et analysé les écosystèmes numériques de 25 pays africains. Une expérience terrain dont il a tiré un livre, Startup Lions, préfacé par Xavier Niel et Tidjane Deme. Samir Abdelkrim est également chroniqueur sur la tech africaine dans les grands titres nationaux comme Les Echos ou Le Monde où il est spécialisé sur les startups africaines. Il est également le fondateur de StartupBRICS.