#Veille : les innovations émergentes à suivre cette semaine au Kenya, au Japon, en Inde et en Ouganda

Au plus près du terrain pour identifier les startups et capter les grandes tendances de l’innovation dans les pays émergents, StartupBRICS vous propose chaque semaine un mini tour du monde des dernières actualités qui ont animé ces écosystèmes en pleine accélération.

Cette semaine dans le tour du monde StartupBRICS, on vous parle du rachat de MoneyGram par Ant Financial, du lancement d’UberHIRE en Inde et de Line Works au Japon, de la levée de fonds de BitPesa, mais aussi de Finnovation Africa 2017, et de l’expansion sud américaine de WeWork. 

CHINE – Alibaba rachète MoneyGram

Ant Financial, la filiale d’Alibaba derrière Alipay, a annoncé le rachat de MoneyGram, la compagnie américaine de paiements, pour 880 millions de dollars. MoneyGram est un service qui s’occupe des transferts d’argent transfrontaliers dans près de 200 pays, et qui a déclaré être présent dans plus de 350 000 lieux à travers le monde. La compagnie a enregistré $1,4 milliard de chiffre d’affaires en 2015, cependant seul 13% représentaient des transactions en ligne. Face à cette activité en plein essor, Ant Financial souhaite racheter des parts de MoneyGram, à hauteur de $13,25 la part. Cette transaction est encore en cours de négociation, et ne devrait pas être finalisée avant la deuxième moitié de 2017. Cette acquisition est en ligne avec sa stratégie d’internationalisation : en 2015, Ant Financial avait déjà investi dans la solution indienne de paiements mobiles Paytm.

Plus d’informations ici et

INDE – Uber lance UberHIRE en Inde



Uber a annoncé le lancement d’UberHIRE, un service qui permet aux utilisateurs de louer un véhicule avec chauffeur pour plusieurs heures. Cette nouvelle option permettra aux clients de payer à l’heure et non à la course, leur donnant ainsi la possibilité de réaliser plusieurs voyages sans avoir à changer de Uber à chaque course. Après un lancement couronné de succès dans la ville de Kochi (Kerala), Uber va étendre ce service à huit autres villes indiennes : New Delhi, Bangalore, Chennai, Mumbai, mais aussi Pune, Ahmedabad, Vizag et Nagpur. Nombreux sont ceux qui voient ce nouveau service comme la réponse d’Uber au lancement d’Ola Rental, en juin dernier. Bien que les concepts soient identiques, Uber semble encore une fois proposer des prix plus bas que ceux d’Ola. Cette nouvelle offre vient confirmer les tendances observés ces derniers mois : dans cette féroce compétition, bien qu’Ola soit souvent pionnier de solutions innovantes et mieux adaptées au marché Indien, Uber a plus de ressources financières pour les implanter.

Plus d’informations ici, ici et

JAPAN– Line lance Line Works, un chat professionnel


La société japonaise Line vient d’annoncer le lancement d’un nouveau service de messagerie professionnelle, Line Works. Line, qui aurait 217 millions d’utilisateurs actifs par mois, est extrêmement populaire au Japon, et dans d’autres pays asiatiques tels que la Thaïlande, Taiwan et l’Indonésie. L’application est notamment connue pour ses stickers, qui auraient généré $280 millions de chiffre d’affaires en 2015. Line Works, le nouveau chat destiné aux entreprises, est disponible sur iOS et Android, ainsi que sur Windows et Mac. Cependant, Line Works devra faire face à une compétition importante. En effet, le marché des solutions collaboratives à destination des entreprises compte déjà des compétiteurs de taille tels que Slack, Microsoft Teams ou Facebook Workplace. Initialement prévu au printemps 2017, le lancement de l’application Line Works devrait permettre à Line d’enrayer la perte de ses utilisateurs, qui sont passés de 220 à 217 millions l’an dernier.

Plus d’informations ici et ici

KENYA – BitPesa lève 2.5 millions de dollars


BitPesa, une compagnie de paiements par monnaie digitale, vient de clôturer une levée de fonds en série A de $2,5 millions. Ces fonds devraient permettre à la compagnie d’étendre ses services au Royaume-Uni, en Europe, ainsi qu’au Sud et à l’Ouest de l’Afrique. La compagnie, fondée à Nairobi, Kenya en 2013, a désormais levé un total de $6 millions. BitPesa accepte les paiements en bitcoin, et échange les bitcoins pour des monnaies locales; l’argent est ensuite déposé dans des comptes en banque ou des mobile wallets. Les transactions sont actuellement disponible dans plus de 30 monnaies. “BitPesa est bien positionné pour dominer l’énorme opportunité du marché des paiements digitaux à travers l’Afrique, et au délà.” a déclaré Tim Draper, le fondateur de Draper VC, qui a mené la levée de fonds.

Plus d’informations ici et

UGANDA – Les startups fintech ougandaises invitées à Finnovation Africa

Les startups fintech ougandaises sont invitées à postuler pour pitcher au Wolves’ Den, à Finnovation Africa. L’événement Finnovation Africa aura lieu à Kampala le 7 avril, et abordera le rôle et l’impact de la fintech en Afrique. Cet événement vise à bousculer le format traditionnel des conférences, en adoptant une approche transformative et innovante. La conférence inclura notamment un “Wolves’ Den” (littéralement tanière des loups), une session de travail durant laquelle les startups sélectionnées auront l’opportunité de tester l’impact de leurs solution devant un jury d’experts fintech. Le jury aura notamment pour mission de conseiller les startups sur leur produit et leur modèle économique. Le jury sera composé de Evans Munyuki (CDIO à MyBucks), Dan Marom (CEO à Irrational Innovations), Aaron Fu (managing partner for Africa à NEST.vc) et Nyasinga Onyancha (CEO à SymbaPay).

Plus d’informations ici et ici

LATAM – WeWork prépare son expansion en Amérique Latine

WeWork Cos., la plus grande startup de coworking au monde, se prépare à entrer sur le marché Sud-Américain, en commençant par l’Argentine et le Brésil. La startup basée à New York, dont la valeur a récemment été estimée à $16 milliards de dollars, prévoit d’ouvrir deux bureaux à São Paulo au moins de juin, ainsi qu’au moins un bureau à Rio de Janeiro à la fin de l’année. WeWork a été fondé en 2010 et compte désormais 143 bureaux dans 35 villes à travers le monde. Ces dernières années, la startup a beaucoup investi dans son expansion à l’international. L’année dernière, elle a effectué une levée de fonds de $690 millions de dollars, destinés à propulser son activité en Asie. Cependant, l’Amérique Latine reste un terrain relativement inexploité par WeWork. Avec deux bureaux à son actif à Mexico City, la startup espère ouvrir des nouveaux bureaux à Buenos Aires, mais aussi à Lima et Bogota.

Plus d’informations ici et

About StartupBRICS

Fondé au début de l'été 2013, StartupBRICS est le 1er blog en français 100% dédié à l’actualité Startup, Tech et Innovation des BRICS et des pays émergents, fondé en 2013. Qu’il s’agisse de mettre en avant les futurs pôles d’innovation qui percent en Russie ou en Afrique, de promouvoir les opportunités business dans le e-commerce en Chine ou en Indonésie ou encore de faire connaître les dernières success stories du web en Inde ou au Brésil, StartupBRICS vise à fournir aux décideurs économiques français et francophones actus, éclairages et analyses sur le potentiel numérique des futurs champions économiques de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *