#Veille: MB100, Smart Africa et Toyota, L’Actu Tech de la semaine en Afrique avec StartupBRICS

Semaine du 19 octobre 2020

À la Une : Deux startups du SIBC entrent au classement des Meaningful Business !

Le réseau d’entrepreneurs à impact « Meaningful Business 100 » consacre les leaders du monde entier qui proposent des solutions alliant profits économiques et progrès. Les membres de ce réseau présentent tous des projets qui tendent à réaliser les Objectifs du Développement durable des Nations Unies. Cette année, Maïa Africa, une startup qui a créé un répulsif anti-moustique pour réduire les cas de paludisme au Burkina Faso, et Salubata, une startup qui transforme des déchets en chaussures, ont fait leur entrée dans le réseau. Ces deux startups font partie du le Social & Inclusive Business Camp (SIBC), un programme de coaching hybride qui identifie, sélectionne et accompagne des entrepreneurs sociaux ayant un impact positif en Afrique dans leur passage à l’échelle.  En 2020, le SIBC, conçu par l’Agence Française de Développement, est piloté par un consortium regroupant StartupBRICS, Investisseurs & Partenaires, African Management Institute et ScaleChanger.

Taxe : Au Cameroun, la taxe sur les nouveaux appareils numériques ne passe pas

crédit photo : Sylvain Cherkaoui pour Jeune Afrique

Depuis le 15 octobre, les utilisateurs d’objets numériques neufs au Cameroun doivent s’acquitter d’une taxe douanière attachée à celui-ci lors de leur première connexion au réseau national. Cette taxe s’élève à 33% de la valeur de l’appareil concerné. Cette nouvelle disposition apparaît en réponse à la chute des recettes douanières collectées sur ces objets depuis 20 ans en raison des fraudes commises par les importateurs de téléphones. Un mouvement de protestation monte ces derniers jours dans le pays de la part des consommateurs, qui déplorent ce coût supplémentaire.

Investissement : Toyota compte investir 45 M $ dans les startups africaines en 2021

Crédit photo : Reuters

Le fonds d’investissement de Toyota, Mobility 54, a annoncé son ambition d’investir dans les startups africaines de transports et de financements actifs en 2021, à hauteur de 45 M$. L’enjeu ? Booster ses ventes automobiles tout en jouant un rôle dans le développement des solutions de mobilité innovantes. Son investissement dans Tugende (voir Veille de la semaine du 12 octobre ) en est le parfait exemple, et symbolise la stratégie de pénétration du marché africain du géant japonais.

Data : Orange devient partenaire de Smart Africa et investit dans la protection des données

Orange a signé le 9 octobre un accord de partenariat avec Smart Africa, une initiative menée par des chefs d’Etats et de gouvernements africains (30 pays à ce jour) qui vise à accélérer le développement économique et social durable du continent par l’intermédiaire des technologies. L’opérateur interviendra sur le projet « One African Network » (OAN) qui a pour objectif de réduire le coût de la communication et d’améliorer le trafic intra-africain. L’opérateur mettra à disposition ses infrastructures et investira dans de nouvelles, notamment dans des points de présence (points d’accès à internet), et des centres d’hébergement de data.

Calendrier : Les Assises de la transformation digitale en Afrique auront lieu les 25 et 26 novembre

Organisées depuis la Bibliothèque Nationale de France à Paris, les ATDA adopteront un format hybride pour cette 9e édition. Elles se présentent comme un laboratoire d’idées autours de solutions « Made in Africa »  permettant de réaliser les Objectifs de Développement Durable. La problématique au centre des débats et ateliers sera la suivante : “Comment et pourquoi faire de l’innovation le vecteur principal de la compétitivité des entreprises, de la croissance forte et durable et de la réduction de la pauvreté ?

Levées de fonds :

  • La startup sud-africaine The Gradient Boost, qui propose un mentorat personnalisé pour apprendre le codage, a fait une levée de fonds d’amorçage le 19 octobre. L’investissement, dont le montant n’a pas été dévoilé, provient du Dr Dumebi Okwechime, le directeur scientifique des décisions chez Renmoney (Nigeria). Une opération qui permet désormais à la startup d’exporter ses services au Nigeria.
  • La startup sud-africaine Carscan a sécurisé le 15 octobre une levée de fonds de la part de Kalon Venture Partners (Afrique du Sud), IDF (Afrique du Sud) et d’autres investisseurs privés, d’un montant qui n’a pas été dévoilé. Grâce à une plateforme de réalité augmentée, Carscan permet de fournir un suivi numérique précis, fiable, et complet d’une voiture.
  • La startup Gozem, qui propose des solutions de mobilité en Afrique de l’ouest, vient d’acquérir Delivroum, une startup togolaise spécialisée dans la livraison de nourriture à domicile. Avec cette nouvelle acquisition, Gozem ajoute un service supplémentaire à sa gamme qui s’étend déjà de la livraison de courses à celle de bouteilles de gaz, en passant par celle d’achats internet.

About Julie Lanckriet

Julie Lanckriet est auteur, journaliste Afrique sur les questions économiques et d’innovation et Directrice exécutive au sein de StartupBRICS et EMERGING Valley. Forte de plus de treize ans d’expérience sur le Continent africain, Julie a travaillé pour diverses institutions telles que le ministère français des Affaires étrangères et l’Union européenne. Elle débute son parcours professionnel à Paris, en charge de l’animation du Laboratoire d’innovation du Ministère de la Défense avant de rejoindre le Nigéria, où elle vit depuis 3 ans. Après un mandat comme Chargée de mission Tech pour l’Ambassade de France à Abuja, où elle a peu à peu développé un solide réseau au sein de l’écosystème numérique local, elle rejoint StartupBRICS depuis Lagos, pour piloter la ligne éditoriale et mener les missions de terrain. Elle travaille aujourd’hui aux côtés de Samir Abdelkrim, son Fondateur, sur l’ensemble des projets du groupe avec pour objectif de contribuer à la visibilité de la Tech africaine, accompagner ses entrepreneurs et renforcer leur impact social.