Crédit: NaijaSuperFans

#Veille : #EndSARS, Jumia et le CcHub, l’Actu Tech de la semaine en Afrique avec StartupBRICS

Semaine du 2 novembre

Par StartupBRICS

À la une : Les startups nigérianes engagées dans le mouvement #EndSARS

Crédit: Skynews

Les success stories nigérianes que sont Paystack et Flutterwave ne sont pas restées en marge du mouvement qui secoue leur pays depuis quelques semaines. Les manifestants réunis derrière le hashtag #EndSARS, ont occupé ce dernier mois les rues des grandes villes pour demander -et obtenir- la suspension d’une unité policière aux pratiques abusives et autoritaires : extorsions, kidnapping et exécutions extrajudiciaires avaient été reportées à propos de cette unité spéciale par de nombreux nigérians. Des pratiques qui ne semblent pas avoir épargné les génies de la tech ! C’est ainsi que sans hésitation les fintech du pays se sont mobilisées en soutien des manifestations, avec leurs propres armes : en levant des fonds à destination des manifestants et en mettant à disposition leurs innovations (plateforme de santé pour venir en aide aux victimes, transport de manifestants ou mise à destination de chambres d’hôtels). Une Tech qui démontre, encore une fois, son engagement dans le progrès socio-politique de leur pays !

MTN, actionnaire majoritaire de Jumia, vient de vendre ses parts

Crédit: TechCrunch

En août dernier, le groupe sud-africain MTN, leader des opérateurs télécoms sur le continent, annonçait vouloir se retirer de son engagement auprès de la plateforme de e-commerce Jumia.  Le 30 octobre ce fut chose faite. MTN a officiellement vendu les 18,9% de parts qu’elle possédait, pour un montant estimé à 142m$. Jumia fait partie des rare licornes africaines, et a été la première du continent à s’introduire à la bourse de New York en 2019. Mais elle a depuis connu des fortunes diverses, et notamment une fluctuation de ses revenus, qui a entrainé une dévaluation de 2/3 de ses actions.

Le CcHub diversifie son offre de formation grâce à l’acquisition de eLimu

Le Co-Creation Hub de Lagos au Nigéria, connu pour ses programmes d’accompagnement de startups salués dès 2016 par Mark Zuckerberg (voir article Facebook s’installe à Lagos), vient d’acheter la startup Kenyane eLimu, spécialisée dans l’edTech. Cette acquisition va permettre au Hub de diversifier son offre de formation en faisant de eLimu sa plateforme d’éducation numérique, et à la startup de passer à l’échelle en exportant ses solutions à travers le Continent. La pépite kenyane permet chaque année à 500 000 apprenants de poursuivre une éducation en ligne, et continuera à diversifier son offre de solutions éducatives innovantes. Pour rappel, le CcHub est implanté depuis 2019 au Kenya, suite au rachat de son homologue local, IHub.

E-Santé : 1ère continentale pour la startup nigériane 54gene, qui lance un programme d’essai clinique

La startup nigériane 54gene, qui a fait son entrée dans le réseau américain d’entrepreneurs Behavior au mois de septembre (voir NL mois de septembre), a annoncé le 2 novembre le lancement d’un programme d’essai clinique qui débutera au Nigéria. L’entreprise est spécialisée en génétique et souhaite améliorer la connaissance du génome des populations africaines, trop souvent exclues de la recherche. Elle sera accompagnée dans ses travaux par des entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques, dont Certara, le leader mondial de la bio simulation, et par des organisations multilatérales de santé (dont le nom n’a pas encore été révélé).

Calendrier : Les débats du Conseil Présidentiel pour l’Afrique arrivent à Marseille le 9 novembre

Poursuivant leur tour de France, les débats du CPA se tiendront dès la semaine prochaine à Marseille. Le thème de cette conférence-débat est le suivant : « Tech, Innovations et diversité ». En partenariat avec AfricaLink et l’Olympique de Marseille, cette rencontre sera l’occasion de poursuivre les discussions initiées à Bordeaux au mois de septembre, suivies de celles de Lyon en octobre, sur l’entreprenariat des diasporas. Cette édition sera entièrement digitale et accueillera, pour la seconde fois, Samir Abdelkrim, le fondateur de StartupBRICS.

Levées de fonds :

  • La startup Twiga Foods a sécurisé un financement par emprunt d’un montant de 29,4m$ auprès de la Société Financière Internationale (groupe de la Banque mondiale). La pépite kenyane est une entreprise de distribution de nourriture en B to B qui soutient l’agriculture durable et responsable. Elle est à ce jour l’une des startups les mieux financées d’Afrique, avec une levées en Séries A de 10,3m$ en 2017, puis une autre de 10m$ en 2018, et enfin une levée de 34,75m$ au cours de l’année 2019.
  • La startup nigériane Kwaba a conclu une première phase d’investissement cette semaine avec le soutient de Ingressive Capital (Nigéria). La pépite propose des services immobiliers : recherche de biens, recherche de crédit, paiement en plusieurs fois du loyer etc… Cet investissement va ainsi lui permettre d’étendre sa solution aux personnes sinistrées par la crise du Covid.
  • La startup égyptienne Amjaad, a effectué une levée de fond en série A le 28 octobre, dont le montant n’a pas été dévoilé (il aurait atteint les 6 chiffres). Ce tour de table a été mené par le Dhaman Group (Bahreïn). Amjaad a développé la solution ioMeter, une plateforme de gestion de consommation d’énergie.

About Julie Lanckriet

Julie Lanckriet est auteur, journaliste Afrique sur les questions économiques et d’innovation et Directrice exécutive au sein de StartupBRICS et EMERGING Valley. Forte de plus de treize ans d’expérience sur le Continent africain, Julie a travaillé pour diverses institutions telles que le ministère français des Affaires étrangères et l’Union européenne. Elle débute son parcours professionnel à Paris, en charge de l’animation du Laboratoire d’innovation du Ministère de la Défense avant de rejoindre le Nigéria, où elle vit depuis 3 ans. Après un mandat comme Chargée de mission Tech pour l’Ambassade de France à Abuja, où elle a peu à peu développé un solide réseau au sein de l’écosystème numérique local, elle rejoint StartupBRICS depuis Lagos, pour piloter la ligne éditoriale et mener les missions de terrain. Elle travaille aujourd’hui aux côtés de Samir Abdelkrim, son Fondateur, sur l’ensemble des projets du groupe avec pour objectif de contribuer à la visibilité de la Tech africaine, accompagner ses entrepreneurs et renforcer leur impact social.