logo-AM-2016-1

A Lusaka, StartupBRICS mettra en avant la société civile africaine au forum annuel de la BAD

Rendez-vous les 26 et 27 mai 2016 à Lusaka, en Zambie, pour les assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement (BAD). A l’invitation de la BAD, StartupBRICS participera au Forum spécial des Organisations de la Société Civile (OSC) qui mettra cette année l’accent sur l’entrepreneuriat des jeunes africains, l’énergie et l’agriculture. Les résultats des débats doivent donner lieu à un programme d’actions s’inscrivant dans les secteurs prioritaires de la Banque Africaine de Développement, dans le cadre d’une feuille de route. 

arton2765

A travers le Forum des OSC, la Banque Africaine de Développement vise à renforcer son partenariat avec les représentants de la société civile africaine et l’échange d’informations, ainsi qu’à promouvoir la coopération entre les sociétés civiles et les Pays membres de la BAD.

A Lusaka, le forum des Organisations de la Société Civile (OSC) se focalisera sur trois domaines prioritaires : l’énergie, l’agriculture et l’emploi pour les jeunes.

Pour chacun de ces domaines thématiques, les OSC, la Banque ainsi que les représentants du secteur privé proposeront une feuille de route précisant les tâches et les résultats spécifiques. Des notes d’orientation pour les groupes de travail devraient être distribuées à l’avance pour faciliter les discussions.

cso forum

1/ Agir pour la jeunesse, le meilleur atout du continent africain

60% des africains ont moins de 24 ans. 12 millions de jeunes entrent sur le marché du travail chaque année entraînant plus de la moitié d’entre eux au chômage.

L’enjeu est colossal : la Banque Africaine de Développement veut encourager la création de 25 millions d’emplois pour les jeunes d’ici à 2025, et pour atteindre cet objectif la Banque a mis au point une stratégie qui vise à accroître l’emploi inclusif et l’esprit d’entreprise, renforcer le capital humain, et créer des liens durables du marché du travail en faisant usage de trois leviers stratégiques : l’innovation, l’investissement, et l’intégration. Ces outils seront mis en perspective durant le forum des OSC, avec un objectif : quel impact tangible et concret sur les jeunes africains ? Comment ces dispositifs peuvent inciter davantage d’investisseurs étrangers à venir créer de la valeur en Afrique, et créer des emplois de qualité pour les jeunes africains, aussi bien dans l’industrie que dans les services ? Et surtout comment la BAD peut appuyer davantage les jeunes qui désirent suivre la voie de l’entrepreneuriat ? La question de la formation des jeunes sera également mise sur la table ainsi que l’identification des meilleures pratiques.

2/ Renforcer l’accès à l’énergie pour les populations situées au « bas de la pyramide »

Le manque d’accès à la fois aux services d’électricité et aux solutions de cuisson propre est une contrainte majeure en Afrique sub-saharienne. Plus de 645 millions d’Africains n’ont pas accès aux services d’électricité et environ 730 millions de personnes dépendent de la biomasse traditionnelle pour la cuisson et le chauffage. La pauvreté en énergie a d’importants effets néfastes sur la qualité de vie et les opportunités économiques. L’effort concerté de toutes les parties prenantes, y compris les OSC et les Organisations Communautaires de Base (OCB), est nécessaire pour élargir l’accès aux services énergétiques. En outre, une approche holistique et inclusive fondée sur la promotion de l’utilisation des services énergétiques modernes est nécessaire et doit être positionnée comme une occasion de changement de vie pour les ménages et les communautés; dont la majorité sont au bas de la pyramide.

csm_civil-4_a49cb50ebb

3/ Renforcer l’agriculture africaine pour nourrir tout un continent

Alors que l’Afrique est le continent avec la plupart des terres arables restantes du monde (environ 65%), les crises alimentaires restent d’actualité. A titre d’exemple, en 2014 en Afrique Australe, « le nombre de personnes en insécurité alimentaire est passé à 27,4 millions cette année contre 24,3 millions en 2013 » estime la SADC, l’organisation économique de cette région du continent. Alors que l’Afrique devrait être en mesure de se nourrir elle-même, de créer des emplois pour les jeunes et les femmes et d’améliorer les revenus de l’agriculture. Pour la BAD, les OSC et les entreprises du secteur privé peuvent aider les Etats membres à atteindre cet objectif à travers l’innovation, notamment technologique. A condition toutefois que ces efforts d’innovation soit largement accompagnées, soutenues et accompagnées par les puissances publiques.

csm_civil-2_d4f764c676

Une vidéo streaming en ligne permettra aux citoyens de participer directement au débat. Les faits saillants de l’événement seront simultanément diffusés à travers les médias sociaux tels que Twitter et Facebook. Les photos seront publiées sur Flickr et Instagram, et un podcast de l’événement, divisé par session, sera disponible en ligne après l’événement. Le public virtuel aura la possibilité d’interagir avec les orateurs et autres invités en soumettant leurs questions/remarques via ces canaux de médias sociaux. 

About StartupBRICS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *