Le mobile devient le PC de l'Afrique
Le mobile devient le PC de l'Afrique

[Etude] Comment le mobile est en train de changer l’Afrique (et pourquoi la FrenchTech doit s’y intéresser)

Le mobile est en train de transformer l’Afrique. C’est ce qui ressort du nouveau rapport produit par TA Telecom et qui porte sur l’état du marché du mobile en Afrique en 2013. Et les chiffres sont édifiants : le taux de pénétration du mobile en Afrique frôle les 80% et continue de croître au rythme de +4,2% chaque année. Une rapidité encore jamais observée dans d’autres régions émergentes : en quelques années seulement, on dénombre aujourd’hui 750 millions de téléphones mobiles en circulation sur le continent africain (2/3 des adultes africains ont accès aux nouvelles technologies selon eTransform Africa). Le cap du milliard de mobiles pourrait être franchie dans les 5 ans : certaines estimations non contenues dans ce rapport donnent le chiffre de 1,13 milliards d’ici à 2017.

8 africains sur 10 seront dotés d’un mobile

Le rapport de TA Telecom relève par ailleurs que si les connexions mobiles relèvent pour l’essentiel de la 2G (62,7% des utilisateurs), la 3G continue de progresser du fait notamment de la construction de nouvelles infrastructures Télécoms et de data centers, qui étendent petit à petit la connexion rapide à tout le continent. Pionnière de l’économie numérique à l’africaine, le Kenya montre la voie : l’industrie de la téléphonie mobile (qui inclue le secteur du paiement mobile, dans lequel Nairobi innove et excelle grâce à une scène startup particulièrement dynamique) aura représenté 3,6 milliards d’US$ de la richesse intérieure nationale en 2011.

Après la révolution mobile, le prochain bouleversement en Afrique sera celui de l’entrepreneuriat internet

Après le mobile, la prochaine révolution en Afrique sera celle de l’entrepreneuriat internet (non évoqué dans l’étude ci-dessous) : en 2014 de nombreux nouveaux câbles sous-marins à fibre optique vont arriver sur les côtes d’Afrique ce qui permettra de réduire un coût encore trop élévée et de faire sauter l’obstacle de la lenteur des réseaux.  Des conditions qui seront beaucoup plus favorables à l’émergence d’un socle entrepreneurial spécialisé dans le web en Afrique, qui voit le nombre de ses incubateurs se multiplier, notamment en Afrique de l’Ouest. De futures opportunités numériques que la FrenchTech (l’écosystème Startup français) doit mesurer dès maintenant pour mieux se positionner.

Voici le rapport de TA Telecom dans son intégralité :

About Samir Abdelkrim

Entrepreneur, consultant en innovation et blogueur terrain, Samir Abdelkrim est également le fondateur de StartupBRICS.com, le premier média francophone spécialisé sur l’innovation dans les pays émergents. Samir Abdelkrim passe 8 mois par an à explorer les écosystèmes entrepreneuriaux en Afrique (dont il a déjà parcouru presque 20 pays), pour rencontrer les meilleures startups du continent. Il connecte les entrepreneurs les plus prometteurs avec des investisseurs et des grands groupes, ou bien leur faire gagner de la visibilité dans les grands titres nationaux comme le Huffington Post, Les Echos ou Le Monde où il est chroniqueur Tech spécialisé sur les startups africaines. Du Sénégal au Botswana en passant par la Tunisie, la Côte d’Ivoire, Madagascar ou le Kenya, Samir Abdelkrim a déjà rencontré une centaine de startups dans le cadre de son projet #TECHAfrique, une expérience terrain et une aventure humaine à la rencontre de ceux qui font battre le pouls de l’Afrique 2.0, expérience dont il tirera un livre en préparation, Startup Lions. Samir est régulièrement invité comme Speaker dans des conférences sur l'innovation qui se tiennent en Europe, aux Etats Unis, en Afrique ou au Moyen Orient comme le festival international South By SouthWest, à Austin, Aspen Institute, le Global Entrepreneurship Summit, le New York Forum Africa, Banque du Liban Accelerate à Beyrouth et plus récemment au siège des Nations Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *