Retour sur EMERGING Valley, Online Edition : 48h d’échanges riches et inspirants placés sous le signe de la résilience !

La 4ème édition du Sommet de l’innovation organique et des startups émergentes Afrique-Europe vient de toucher à sa fin ! Cette année, et malgré la pandémie, EMERGING Valley a rassemblé plus de 2 300 spectateurs et 210 speakers, 140 jeunes pousses et 50 investisseurs autour de 19 plénières et 60 ateliers, à travers 72 pays ! Le tout, grâce au digital les 7 et 8 avril depuis Marseille. À l’image des écosystèmes, le sommet s’est réinventé et s’est adapté afin de garantir la tenue de cet événement annuel, qui regroupe sur le territoire d’Aix-Marseille-Provence les grands acteurs et décideurs qui incarnent et créent la tech sur l’axe Europe-Afrique en 2021.

Une inauguration assurée aux niveaux européen, national et local, et nos partenaires historiques du territoire

Confortant son ambition historique, EMERGING Valley a plus que jamais voulu être aux côtés des entrepreneurs à impact en cette année si éprouvante, et a fait le choix d’une édition 100% digitale axée sur l’échange, la co-construction et l’inspiration. À l’heure où startups, investisseurs, chercheurs, corporates, bailleurs et acteurs clés de la tech émergente ont tant besoin de se rencontrer pour créer des synergies face à la pandémie, et débattre des solutions du monde d’après, EMERGING Valley s’est imposé comme LE rendez-vous des écosystèmes africains, européens et méditerranéens. Depuis le cinéma de la Joliette situé sur le territoire d’Aix-Marseille, le sommet a relevé son pari fou et tenu sa promesse d’organiser une rencontre internationale à l’heure du Covid en mobilisant les plus grands experts du digital et de l’entrepreneuriat, les décideurs politiques et financiers des deux continents et le meilleur des startups et incubateurs à impact.
Cette édition, placée sous le signe de la résilience, a été inaugurée par les représentants des collectivités territoriales qui soutiennent le sommet depuis ses débuts. Benoit Payan, Maire de la Ville de Marseille, Laure-Agnès Caradec, Présidente de l’EPA Euroméditerranée, Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence, mais aussi Rémy Rioux, Directeur Général de l’Agence Française de Développement et pour la première fois, Monsieur Franck Riester, Ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, nous ont ainsi fait l’honneur d’ouvrir cette 4ème édition.

« Le Commissaire Européen Thierry Breton, les ministres Franck Riester et Elisabeth Moreno, la Chanteuse Angélique Kidjo»

Cette séquence d’ouverture s’est prolongée par une keynote de Thierry Breton, Commissaire européen chargé de la politique industrielle, du marché intérieur, du numérique, de la défense et de l’espace, qui a présenté la nouvelle initiative de la Commission Européenne, le D4D Hub et introduit le premier dialogue de la journée. Étaient ainsi rassemblées lors de la plénière inaugurale, l’Union Européenne et l’Union Africaine, les agences de développement Allemande et Belge, ainsi qu’Expertise France, autour d’une discussion sur les partenariats Afrique-Europe axés sur le digital et le numérique, le fer de lance du D4D hub.

Financer les startups et innover pour la Biodiversité : Deux des piliers du Sommet !

L’après-midi s’est poursuivi avec la thématique historique du sommet : le financement des startups. Les investisseurs les plus reconnus du VC africain, parmi lesquels Partech Africa, Outlierz Venture, Creadev, I&P, et Orange Ventures ont ainsi dressé l’état des lieux de l’écosystème et donné de précieux conseils aux jeunes pousses en quête de financement, à l’heure de la Covid-19. Le panel dédié à la biodiversité 2.0, porté par le Département des Bouches du Rhône, s’est ensuite intéressé aux nouvelles coopérations intersectorielles en faveur de la préservation de la biodiversité grâce à la mobilisation de chercheurs, d’entrepreneurs, d’institutionnels et de startuppers engagés dans cette même lutte. La discussion est ainsi revenue sur les conclusions du Lab d’intelligence collective qui s’était tenu la veille en présence de M. Réault, Président du parc national des calanques, lors duquel une vingtaine de participants issus de différents pays et expertises ont mis en commun leurs connaissances pour identifier des solutions concrètes aux problèmes auxquels font face les défenseurs de la biodiversité.

La première journée d’échanges et de discussions s’est clôturée par une plénière sur le thème des Industries Culturelles et Créatives en partenariat avec la Saison Africa2020 lors de laquelle l’ambassadeur de France au Nigéria, la chanteuse Angélique Kidjo et Lionel Zinsou, le président du comité consultatif de la Saison, ont chacun pris la parole pour rappeler l’importance de la culture dans la coopération internationale et le pouvoir d’accélérateur que le digital a pu avoir à cet effet.

« Les ministres africains du numérique et de l’entrepreneuriat Papa AMADOU SARR et Taleb Ould Sid’ahmed, le Directeur Général de l’AFD Rémy Rioux, de Proparco Gregory Clemente, et d’Expertise France Jérémie Pellet, les Ambassadeurs de France à la Méditerranée Karim Amellal, en Afrique du Sud Aurélien Lechevallier et au Nigéria Jérôme Pasquier. »

Un deuxième jour inauguré en grande pompe

La deuxième journée du sommet EMERGING Valley a débuté avec les mots d’ouverture de Gregory Clemente, Directeur Général de Proparco, Wilfrid Lauriano Do Rego, coordinateur du Conseil Présidentiel pour l’Afrique, ceux de Madame Elisabeth Moreno, Ministre déléguée à l’Égalité femmes-hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances et enfin les mots de Maria Cristina Russo, Directrice des Partenariats Internationaux à la Commission Européenne. Les plénières ont ensuite débuté : la résilience des incubateurs a ouvert la journée avec comme invités des directeurs de structures d’accompagnement de renom issues du territoire d’Aix-Marseille, du Burkina Faso, du Maroc et de du Luxembourg. S’en est ensuite suivi un fireside chat sur le caractère innovateur des entrepreneurs du continent en faveur de l’amélioration des sociétés, une caractéristique fondatrice des écosystèmes tech du continent. La matinée s’est poursuivie avec la plénière dédiée à l’e-santé ,qui regroupait encore une fois startupers, chercheurs et institutionnels, pour une réflexion sur les innovations sanitaires nées de la crise du Covid. Ce débat a laissé place à celui sur le futur de l’entrepreneuriat féminin dans le monde d’après, lors duquel entrepreneures, investisseurs, et rôle model étaient réunies pour identifier les bonnes pratiques à multiplier.

« Les investisseurs Jean-Michel Sévérino, Tidjane Deme, Cyril Collon, Fatoumata Ba, Pierre Fauvet, et Tomi Davies. Sans oublier : Maria Cristina Russo, Sabine Mueller, Director General for Africa, GIZ, N’Goné Fall, Commissaire Générale Saison Africa2020, Isabelle Bebear, Gilles Babinet. »

Open innovation, Méditerranée et Villes durables pour une après-midi intense

L’après-midi de cette deuxième journée a été ouverte par deux Keynotes de haut-niveau : celle de Bpifrance pour la présentation du PassAfrica, et de Deloitte pour une Masterclass express sur l’open innovation. Cette dernière demi-journée a ensuite démarré par une première discussion sur le sujet de la collaboration entre les startups, les PME et les corporates, puis par une seconde à propos du Dialogue des deux rives avec, comme invité exceptionnel, Monsieur l’Ambassadeur, délégué interministériel à la Méditerranée Karim Amellal. Ces deux Fire Side Chats ont été suivis par deux plénières qui réunissaient d’une part, les acteurs des Industries Culturelles et Créatives du territoire de Marseille et du Nigéria comme Trace, MCES Esport ou la Friche pour un débat sur la place de la culture dans la ville, et d’autre part, des aménageurs de territoires de Marseille et du Maroc pour un débat sur les Villes durables en partenariat avec l’EPA Méditerranée. Avant de clôturer la journée avec le Digital Dialogue, la scène de EMERGING Valley a accueilli les finalistes des concours Med’innovant et Provence Africa-Connect pour leur remise des prix, respectivement faites par M. Hugues Parant, Directeur Général de l’EPA Euroméditerranée, et M. Parakian, vice-président de la métropole.

Une clôture magistrale avec le Digital Dialogue et la soirée musicale

Le Sommet s’est ensuite clôturé par une plénière très attendue, le Digital Dialogue, qui rassemblait, Jean-Michel Severino, Président de I&P, Philippe Wang, Vice-président Afrique du Nord de Huawei, Gilles Babinet, digital champion de la France auprès de la Commission Européenne, Eva Sow Ebion co-fondatrice de i4policy et Omar Cisse, fondateur de Intouch, pour un débat de haut niveau sur la souveraineté digitale.
EMERGING Valley s’est ainsi terminé après plus de 48h d’échanges et de débats intenses sur l’actualité et les grands enjeux de demain des écosystèmes tech et entrepreneuriaux d’Afrique et d’Europe, au lendemain de la crise sanitaire. Des écosystèmes qui ont su faire preuve de résilience et d’une immense capacité d’adaptation face aux contraintes que cette année leur a imposées. Ces talents, cette diversité de parcours et d’expertise, se sont donné rendez-vous à EMERGING Valley, renforçant une fois encore la place du Sommet comme le point de rencontre nécessaire sur l’axe Euro-Med-Afrique.

About Julie Lanckriet

Julie Lanckriet-Goerig est auteur, journaliste Afrique sur les questions économiques et d’innovation et Directrice des Opérations au sein de StartupBRICS, EMERGING Valley et EMERGING Mediterranean. Forte de plus de treize ans d’expérience sur le Continent africain, Julie a travaillé pour diverses institutions telles que le ministère français des Affaires étrangères et l’Union européenne. Elle débute son parcours professionnel à Paris, en charge de l’animation du Laboratoire d’innovation du Ministère de la Défense avant de partir au Nigéria comme Chargée de mission Tech pour l’Ambassade de France à Abuja. Ayant développé un solide réseau au sein de l’écosystème numérique local, elle rejoint StartupBRICS depuis Lagos, pour piloter la ligne éditoriale et mener les missions de terrain. Aujourd'hui basée à Casablanca au Maroc, Julie travaille aux côtés de Samir Abdelkrim, Fondateur de StartupBRICS, sur l’ensemble des projets du groupe avec pour objectif de contribuer à la visibilité de la Tech africaine, accompagner ses entrepreneurs et renforcer leur impact social.