Startup-Senegal-Concree-Dakar-Innovation-TECHAfrique-babacar-birane

Sénégal : Comment l’incubateur Concree renforce les écosystèmes startups en Afrique

Focus sur Dakar aujourd’hui dans StartupBRICS. Et le Sénégal, tête de pont numérique de l’Afrique de l’Ouest francophone. Un écosystème sénégalais au sein duquel nous avons passé beaucoup de temps dans le cadre de TECHAfrique. A comprendre, rencontrer, essayer de tisser des liens solides avec les communautés startups locales.

 Peut on parler d’un écosystème startup au Sénégal ? Les bases sont en tout cas là, les fondations de plus en plus solides. Quels indicateurs ? D’abord les infrastructures, présentes et robustes qui accélérent le développement du pays : au Sénégal, le poids de l’internet dans l’économie est l’un des plus importants comparativement aux pays d’Afrique, mais également au delà du continent. L’Internet contribue ainsi à hauteur de 3,3 % de la richesse nationale sénégalaise selon McKinsey (le fameux iGdp), loin devant, en proportion, de l’Italie (1,7%), de la Russie (0,8%), et même du Ghana, champion technologique régional.

Ensuite le poids et la pro-activité des communautés startup locales, lesquelles sont devenues au fil des années de plus en plus présentes, actives, autonomes : incubateurs (CTIC Dakar), coworking space (Jokkolabs), réseaux d’entrepreneurs comme Baobab Entrepreneurship. Diverses aussi – la variété des communautés tech africaines étant un gage de réussite pour tout écosystème en émergence. Développeurs, designers, mentors, talents de la diaspora, investisseurs se retrouvent dans les évènements tech qui se multiplient semaine après semaine à Dakar, et en région. 

Startup-BRICS-Innovation-Startup-Senegal-TECHAfrique

L’année 2014 aura vu un écosystème de plus en plus diversifié parvenir à maturité et commencer à rayonner à l’international. Début 2015, TheFamily, l’accélérateur phare de la région parisienne, mettra ainsi le cap sur Dakar et fera du Sénégal sa première expansion à l’international en dupliquant ses célèbres formations à l’entrepreneuriat intitulé Koudetat. Durant la même période, le Sénégal accueillera son tout premier fonds d’amorçage privé, entièrement dédié aux startups technologiques de moins de 2 ans. Un tournant dans un pays où s’il est relativement facile de démarrer une activité, l’absence de financement est invariablement citée comme étant le premier frein au développement et à la consolidation des startups et illustre leurs difficultés à prendre leur envol.

Rencontre et discussion avec Babacar Birane, CEO de Baobab Entrepreneurship qui nous parle de son rôle au sein de l’écosystème depuis le lancement de Concree, le premier incubateur virtuel sénégalais. Et des perspectives d’avenir. Interview depuis Dakar.

Hello Babacar ! Peux-tu nous présenter ton parcours ainsi que l’histoire de Baobab Entrepreneurship ?

Hello Samir ! Je suis un type tout à fait ordinaire qui a eu la double chance d’être passionné d’entrepreneuriat et d’être entouré par de formidables associés tout aussi passionnés  et compétents avec qui j’ai créé la startup Baobab Entrepreneurship.

Nous partageons une histoire qui a commencé dans nos chambres d’étudiant à Grenoble en Janvier 2013. Nous étions un groupe d’étudiants, réunis à l’occasion du forum grandsud, désireux de concevoir une solution web pour les entrepreneurs de la diaspora. L’objectif initial était de céder gracieusement cette solution à une agence de l’Etat sénégalais.

Nous nous sommes rendus compte du potentiel économique de la solution. Ce qui fut, jadis, le projet Baobab est ainsi devenu la société Baobab Entrepreneurship. Aujourd’hui, grâce au travail de l’équipe et à des partenaires comme le CTIC Dakar en particulier, Baobab est devenu un acteur important de l’écosystème startup au Sénégal avec comme mission : « utiliser le pouvoir de la technologie et du design de service pour offrir aux entrepreneurs le pouvoir de faire face aux challenges du monde entrepreneurial à travers une mise à disposition des ressources adéquates ainsi que des solutions de financement innovantes et diversifiées »

Retrouvez StartupBRICS sur le terrain en immersion auprès des startups africaines / +10 pays visités en 7 mois / avec le projet TECHAfrique, à la rencontre des acteurs de l’Afrique 2.0
IMG_20140528_184134191
Babacar Birane et l’un des cofondateurs de Baobab Entrepreneurship, Mohamed Dia

Vous avez récemment lancé la phase de pilote de la plateforme Concree : en quoi cet outil consiste ? A qui est-il destiné ?

CONCREE est en fait un produit de Baobab Entrepreneurship. C’est une plateforme de mise en relation et de collaboration virtuelle pour des projets entrepreneuriaux. Elle est conçue sur la base des problèmes/besoins identifiés suivants. Tous d’abord la difficulté d’identifier les opportunités entrepreneuriales. Ensuite la difficulté d’accès à des ressources humaines qui apporte des compétences complémentaire à l’entrepreneur, ainsi que le déficit en termes d’accompagnement des entrepreneurs non expérimentés. Enfin la méconnaissance du processus entrepreneurial sans parler de la difficulté de trouver du financement pour l’amorçage et le développement d’une startup ici au Sénégal.

concree-startup-senegal-baobab-entrepreneurship-babacar-birane

CONCREE est ainsi une solution unique répondant aux problèmes identifiés. Ainsi, le pouvoir est donné à tout entrepreneur de se connecter avec des collaborateurs aux compétences complémentaires, de se connecter avec un mentor qui a une expérience entrepreneuriale avérée. L’entrepreneur et ses collaborateurs pourront manager leur projet en ligne en utilisant des outils comme le business model canvas, le business plan,…

Babacar Birane : «L’état d’esprit sénégalais est profondément entrepreneurial, mais personne n’encourage la prise de risques ici ! Des centaines de startups pourraient être créé chaque année si les jeunes étaient davantage accompagnés et soutenus, tant au plan financier que par du coaching et de l’accompagnement. Pour chaque startup, il faut arriver à mettre en face un mentor ».

Selon le niveau d’avancement des projets, des mises en relation sont opérées avec différents types d’investisseurs adaptés,  également présents sur la plateforme.

Ainsi, la plateforme Concree est destinée à tout entrepreneur souhaitant se lancer mais aussi à toute personne voulant mettre à disposition des entrepreneurs ses compétences, son expérience et/ ou ses ressources.

IMG_20140702_142656

Pour des raisons de méthodologie purement lean, nous avons fait le choix de travailler dans un premier temps avec 15 projets, que nous avons sélectionnés sur la base de 67 projets qui nous avaient été soumis. Les 15 projets sont tous formidables. Nous avons l’honneur d’accompagner QuickDo, vainqueur du prix orange de l’entrepreneur social 2013, pour le lancement de son projet de livre numérique la QuickDo Book Box au Sénégal.  Egalement, nous comptons parmi les projets AbsoftCorp, vainqueur de la finale régionale du concours Imagine Cup de Microsoft en Afrique occidentale et centrale grâce à leur dispositif E-Control. Je vous invite à aller découvrir tous les projets sur www.concree.com/fr/projets . N’hésitez pas à vous inscrire sur CONCREE en tant que ‘Associé’ si vous souhaitez les rejoindre.

Combien de startups sont déjà virtuellement incubées avec Concree ? Peux-tu nous en décrire quelques-unes ? Y a-t-il des startups portées par des sénégalais de la Diaspora ?

La Diaspora Tech est au cœur de la stratégie de notre startup. Dans ce cadre, nous nous intéressons aussi bien aux entrepreneurs de la diaspora qu’aux investisseurs, aux jeunes cadres et cadres expérimentés (potentiels mentors/coachs et profils complémentaire). Nous sommes convaincus que c’est seulement en mettant ensemble ces différents types d’acteurs que ce qu’on appelle la « diaspora entrepreneurship » peut avoir un vrai impact dans le développement de nos pays. D’où la pertinence de CONCREE qui, grâce à la technologie, les mets en relation et leur offre un espace de collaboration en ligne (exit les barrières géographiques) pour développer des projets de startups dans leurs pays d’origine.

Pour revenir à notre phase pilote, nous avons trois projets dont les principaux promoteurs sont issus de la diaspora. Nous avons également 3 projets portés par des « non sénégalais », ce qui démontre que grâce à cette plateforme, vous pouvez vous trouver n’importe où dans le monde et avoir la possibilité de démarrer votre startup dans n’importe quel pays en Afrique.

IMG_20140603_113931738_HDR

L’écosystème startup au Sénégal est en train de décoller depuis 2 ans. Comment vois-tu le paysage entrepreneurial du Sénégal à l’horizon 2020 ? 

2020 c’est relativement proche, donc il ne faut pas s’attendre à des miracles à travers tout le Sénégal. Cependant, je suis convaincu que l’écosystème entrepreneurial à Dakar va se densifier avec notamment plus d’initiatives entrepreneuriales, une meilleure qualité des ressources humaines surtout dans les domaines techniques, plus d’organisations support tels que les incubateurs, accélérateurs et espaces de coworking, une régulation de plus en plus favorable à l’entrepreneuriat et des infrastructures de qualités, plus d’investissements en capital pour l’amorçage et le développement des startups, cette liste n’étant pas exhaustive.

Retrouvez le grand dossier TECHAfrique réalisé et cobrandé avec Orange.com promouvoir les startups africaines !

Une chose qui me tient personnellement à cœur est le développement des écosystèmes entrepreneuriaux en dehors de la capitale, dans les autres régions du Sénégal. Une des meilleures manières d’y arriver serait peut-être de suivre la tendance des pôles régionaux de développement que le gouvernement sénégalais est en train de diligenter.

En train d'expliquer concree au Ministre du commerce

Quels sont les prochaines étapes pour Concree ? Peut-être l’international ?

A la fin de la  phase pilote, la plateforme sera  entièrement accessible. Nous avons en ligne de mire (d’ici fin 2015) une version de CONCREE avec plus de technologie, d’intelligence pour offrir une meilleure expérience entrepreneuriale aux différents acteurs des projets entrepreneuriaux.

Après l’étape de consolidation au Sénégal, nous avons pour ambition de nous étendre rapidement dans le reste de l’Afrique avant de déployer Concree hors du continent.

Quels sont vos besoins ? Un message à faire passer à la communauté StartupBRICS ?

Baobab Entrepreneurship est une startup avec un fort potentiel de développement et une équipe passionnée et super cool. Nous faisons donc appel aussi bien aux entrepreneurs qu’à toute personne souhaitant mettre ses ressources et  son expertise au service de la réussite entrepreneuriale en Afrique.  Si vous partagez la même passion pour l’entrepreneuriat, la technologie et la créativité et désirez rejoindre la startup, n’hésitez pas à nous écrire. Cela nous ferait super plaisir.


About Samir Abdelkrim

Entrepreneur, consultant en innovation et blogueur terrain, Samir Abdelkrim est également le fondateur de StartupBRICS.com, le premier média francophone spécialisé sur l’innovation dans les pays émergents. Samir Abdelkrim passe 8 mois par an à explorer les écosystèmes entrepreneuriaux en Afrique (dont il a déjà parcouru presque 20 pays), pour rencontrer les meilleures startups du continent. Il connecte les entrepreneurs les plus prometteurs avec des investisseurs et des grands groupes, ou bien leur faire gagner de la visibilité dans les grands titres nationaux comme le Huffington Post, Les Echos ou Le Monde où il est chroniqueur Tech spécialisé sur les startups africaines. Du Sénégal au Botswana en passant par la Tunisie, la Côte d’Ivoire, Madagascar ou le Kenya, Samir Abdelkrim a déjà rencontré une centaine de startups dans le cadre de son projet #TECHAfrique, une expérience terrain et une aventure humaine à la rencontre de ceux qui font battre le pouls de l’Afrique 2.0, expérience dont il tirera un livre en préparation, Startup Lions. Samir est régulièrement invité comme Speaker dans des conférences sur l'innovation qui se tiennent en Europe, aux Etats Unis, en Afrique ou au Moyen Orient comme le festival international South By SouthWest, à Austin, Aspen Institute, le Global Entrepreneurship Summit, le New York Forum Africa, Banque du Liban Accelerate à Beyrouth et plus récemment au siège des Nations Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *