hugo-barra-xiaomi-02

[Asie] Xiaomi se risque hors de Chine pour conquérir Singapour

C’est Hugo Barra, l’ancien responsable de la plateforme Android chez le géant Google (qu’il a quitté en août 2013 pour le chinois Xiaomi), qui l’a annoncé il y a quelques jours sur son compte Google+. Basée à Pékin, l’entreprise chinoise Xiaomi, spécialisée dans l’informatique et  les téléphones mobiles sort pour la première fois de son marché intérieur pour s’attaquer à l’international, avec dans le viseur l’Asie du Sud-Est.

D’autres pays devraient rapidement suivre : Taïwan et Hong Kong font déjà partie de la short list du constructeur chinois depuis 2013 avec le lancement sur ces marchés limitrophes d’une première série d’appareils mobiles. Un lancement qui représentait à l’époque la première opération internationale réalisée par Xiaomi depuis sa fondation en 2010.

Hugo Barra devrait jouer un rôle décisif dans l’internationalisation de la société chinoise, avec une année 2014 qui devrait être celle de l’expansion hors des frontières intérieures. Si le groupe n’a pas encore développé de site internet dédié à Singapour, il a déjà mis en place une page Facebook dédiée.

Alors qu’il prévoyait de vendre près 15 millions de smartphones en 2013 (le double du niveau atteint en 2012), Xiaomi a écoulé plus de 18,7 millions d’unités l’année dernière, avec 3,2 millions d’unités vendues pour le seul mois de décembre 2013.

About Samir Abdelkrim

Entrepreneur, consultant en innovation et blogueur terrain, Samir Abdelkrim est également le fondateur de StartupBRICS.com, le premier média francophone spécialisé sur l’innovation dans les pays émergents. Samir Abdelkrim passe 8 mois par an à explorer les écosystèmes entrepreneuriaux en Afrique (dont il a déjà parcouru presque 20 pays), pour rencontrer les meilleures startups du continent. Il connecte les entrepreneurs les plus prometteurs avec des investisseurs et des grands groupes, ou bien leur faire gagner de la visibilité dans les grands titres nationaux comme le Huffington Post, Les Echos ou Le Monde où il est chroniqueur Tech spécialisé sur les startups africaines. Du Sénégal au Botswana en passant par la Tunisie, la Côte d’Ivoire, Madagascar ou le Kenya, Samir Abdelkrim a déjà rencontré une centaine de startups dans le cadre de son projet #TECHAfrique, une expérience terrain et une aventure humaine à la rencontre de ceux qui font battre le pouls de l’Afrique 2.0, expérience dont il tirera un livre en préparation, Startup Lions. Samir est régulièrement invité comme Speaker dans des conférences sur l'innovation qui se tiennent en Europe, aux Etats Unis, en Afrique ou au Moyen Orient comme le festival international South By SouthWest, à Austin, Aspen Institute, le Global Entrepreneurship Summit, le New York Forum Africa, Banque du Liban Accelerate à Beyrouth et plus récemment au siège des Nations Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *