china-startup-chine-innovation-tech-asia-startupbrics-ecommerce-shangai

#Asie : 5 clés pour comprendre l’explosion du e-commerce en Chine

StartupBRICS.com a récemment décrypté en quoi la récente IPO d’Alibaba incarnait la montée en puissance du e-commerce en Chine. En effet, les chinois qui font leurs achats en ligne ont dépensé 390 milliards de dollars US en 2013. Les prévisions faites par le groupe de consultants Bain estiment que ces dépenses passeront à 530 milliard de dollar en 2014. Par conséquent, rien que sur cette année, l’e-commerce chinois sera 50% plus important. Quels sont les facteurs les plus importants de cette croissance ?

Selon une étude de Mc Kinsey, le salaire des classes moyennes et élevée continue d’augmenter, permettant ainsi à un nombre croissant de consommateurs d’avoir accès à l’e-commerce et de consommer davantage, augmentant ainsi la taille du marché de l’e-commerce chinois.

Ecommerce-in-china-startupbrics-consumers-asian-online

Première rasion : l’augmentation du salaire moyen

Avec l’augmentation du salaire moyen, vient s’ajouter l’envie d’un meilleur style de vie et le désir d’accéder à des produits de meilleure qualité. Les chinois associent pour le moment les produits de meilleure qualité avec les marques étrangères. En effet, ces dernières années, de nombreuses marques chinoises se sont retrouvées au cœur de scandales qui ont brisé la confiance avec leurs clients. Ainsi, les plateformes d’e-commerce permettant d’acheter directement des produits de l’étranger fleurissent dans le paysage de l’e-commerce chinois avec des initiatives comme Tmall Global, facilitant ce genre de chose. Mais les mentalités devraient évoluer avec la percée de champions technologiques Made in China, comme Xiaomi, qui en plus de faire trembler Apple ou Samsung à l’international est devenu ces derniers mois une marque haut de gamme de plus en plus recherchée par la clientèle chinoise.

低头族 (3)

Les magasins de vente peuvent se montrer peu fiable dans leur offre, la qualité des produits ou encore le service client.

Les magasins de vente au détail en Chine doivent faire face à un problème majeur lié à la Chine : sa taille. Il est plus difficile pour un magasin de faire face à la demande si ses stocks se trouvent loin.

De plus, il n’est pas toujours garanti que les produits achetés, ou montrés en rayon soient toujours fiables et en bon état. Finalement, le service client n’est pas toujours à la hauteur des clients chinois alors que c’est justement l’un des points les plus importants pour cette clientèle qui aime discuter avec le vendeur avant de procéder à tous types d’achat.

5089831900_a558011d16_z

Les sites  de e-commerce ont une offre beaucoup  plus large que les magasins de vente au détail et mettent leur inventaire à jour en temps réel. Par définition ils n’ont pas de problème d’acheminement d’un centre d’approvisionnement à un point de vente puisque le site est la vitrine par laquelle le client va faire ses achats.

Avec la rude compétition et les réglementations instaurées par les grandes plateformes d’e-commerce, les produits vendus sur les sites d’e-commerce ont moins de risque d’avoir des problèmes de qualité.

Finalement, en ce qui concerne le service client, tout site d’e-commerce en Chine qui se respecte devra mettre en place un très bon service client ce qui inclus des délais de livraison très court (parfois pas plus de 3 heures dans les grandes villes comme Shanghai ! La possibilité d’interagir avec des responsables afin de pouvoir modifier sa commande, faire une réclamation rends l’offre e-commerce d’autant plus attractive pour les chinois. Les magasins de vente au détail sont de plus en plus vus comme des vitrines dont se servent les chinois avant de faire leurs courses sur un site d’e-commerce pour obtenir réductions et meilleur service client.

girl-spending-money

Les sites de B2C en Chine ont bien compris les besoins de leurs utilisateurs

Les sites B2C ont bien compris que faire attention au IWOM (Internet Word of Mouth) leur permettaient de mieux comprendre les besoins de leurs consommateurs et ainsi de mieux les attirer, mieux les fidéliser en construisant une relation de confiance. Ainsi des promotions toujours plus attractives, des offres de retour produit inconditionnelles ou un contact en temps réel avec le service client de l’entreprise vendeuse sont autant de réponses aux besoins clients identifiés jusqu’à présent. C’est par cette méthode que Tmall, le leader des sites de B2C en Chine compte 290 millions d’acheteurs régulier pour quasiment 60% de part de marché.A Chinese Alibaba employee walks through

Les plateformes de commerce en ligne sont jugées plus intègres que leurs équivalents physique

Les plus grandes plateformes d’e-commerce en Chine comme Tmall d’Alibaba garantissent une offre authentique et de qualité. De plus, avec leur stricte réglementation, ils assurent au client l’intégrité des produits de la marque vendue.

En effet, seul les vendeurs ayant l’autorisation des marques qu’ils souhaitent vendre peuvent aller sur ces plateformes. Ceci donne donc un engagement direct de la part des marques vis-à-vis de leur clientèle ainsi qu’un contrôle absolu sur le positionnement, la gamme de produits vendus ainsi que leurs prix. Des marques comme Estée Lauder, Lancôme utilisent cette confiance pour se construire une image en Chine grâce à ces magasins.

Sur JD.com, les mesures sont encore plus draconiennes, puisque les entreprises souhaitant s’installer doivent faire examiner les produits vendus avant de pouvoir vendre sur la plateforme.

jingdong-olivier-verot-ecommerce-innovation-in-china-B2C-platform-StartupBRICS

Les Smart phones sont devenus le moyen de communication privilégié des chinois pour aller sur Internet.

Il y a désormais 700 millions d’utilisateurs de Smartphones en Chine, ce qui veut dire que la plupart des consommateurs chinois ont toujours un Smartphone avec eux. Selon CMO Council, en 2013, le marché du shopping en ligne par Smartphone a enregistré une croissance de 164% et 69% des utilisateurs chinois ont fait un achat de leur téléphone alors qu’ils ne sont que 45% aux USA. Les utilisateurs de téléphone portable peuvent faire des achats très facilement en utilisant la méthode mise en place par Alibaba, Alipay en sachant que l’argent ne sera prélevé que lorsque les biens achetés seront bien arrivés.

Qunar-china-mtourism-application-startups-asia-innovation

Les stratégies de marketing digital qui ciblent les utilisateurs de Smartphone ont beaucoup à gagner. Effectivement, on sait que deux des plus grandes tendances en Chine sont l’augmentation du nombre de consommateurs chinois et la montée de l’e-commerce. En additionnant ces deux tendances, il est possible d’en déduire une troisième : le succès des marques mondialement connues dans l’e-commerce chinois.

China’s top 11 ecommerce platforms from China Digital Review

Pour en savoir plus

About Olivier Verot

Je suis un passionné de Marketing et vis en Chine depuis 8ans. Parce que ce pays me fascine, j'ai toujours eu cette habitude de donne mes analyses du marché chinois, et de partager une partie de mon savoir. J'ai réalisé mon rêve il y a 2 ans, vivre de ma passion "le Marketing en Chine" avec la création de ma société , Gentlemen Marketing Agency. Nous aidons les entreprises occidentales à aborder le marché chinois, et à se faire connaitre auprès de la cible du futur "le consommateur chinois" .

One comment

  1. Un bon résumé, qui montre une fois de plus le potentiel du marché chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *