Africa Map Innovation Tech Hub StartupBRICS

Startup : Ampion reprend la route pour sillonner l’Afrique de l’innovation

Retrouvez StartupBRICS sur le terrain au sein des écosystèmes startups africains / +10 pays visités en 7 mois / avec le projet TECHAfrique, à la rencontre des acteurs de l’Afrique 2.0

Après une première édition 2013 réussie, StartupBus Africa fait peau neuve avec Ampion Venture Bus en 2014 : ce sont près de 160 participants venant du monde entier qui se retrouveront sur les routes du continent africain. Avec un objectif  précis, celui de créer les meilleurs startups qui, demain, impacteront directement sur le développement économique du continent africain, grâce et par les nouvelles technologies digitales.

startupbus-brics-africa-innovation-afrique-samir-abdelkrim

Pour cela, chaque bus rassemblera jeunes entrepreneurs africains et experts du numérique, dans un voyage qui sera d’abord une compétition : les « Ampionneers » parcoureront différents pays du continent pendant 5 jours afin de transformer des idées innovantes en projets – concret et réalisable – d’entreprises. Et cela grâce aux technologies digitales. Un Hackaton mobile en quelque sorte !

« Notre objectif est d’atteindre un public encore plus large et de continuer à développer l’esprit d’entreprise, en particulier chez les jeunes, acteurs et moteurs du changement en Afrique », explique Fabian Guhl, fondateur et directeur de l’organisation à but non lucratif basée à Berlin et Harare.

ampion, startups afrique, startup brics, startupbrics, samir abdelkrim, arnaud auger, startups africa

A la suite du premier AMPION Venture Bus en 2013, appelé alors « Startup Bus Africa », trois startups sont très rapidement passées de l’idée à la réalité, à commencer par la jeune pousse Sterio.me, un système d’enseignement via SMS destinée à lutter contre l’illétrisme, Workforce, une application mobile qui met en relation des travailleurs journaliers avec des employeurs saisonniers, et enfin Bribed, une application mobile visant à lutter contre la corruption en dénonçant les faits connus de tentatives de corruption, cela en temps réel.

Entre septembre et décembre 2014, les AMPION Venture Bus feront escale dans 15 pays

Le long de la côte en Afrique de l’Ouest, dans le Maghreb, au cœur de la communauté d’Afrique de l’Est, et, à nouveau, dans la partie sud du continent. Et ce ne seront pas 2 ni même 3 bus mais bien 5 bus qui sillonneront l’Afrique d’Est en Ouest et du Nord au Sud.

10462986_693255497413647_7789101048643737719_n

L’appel à candidatures est lancé dès maintenant. La participation de jeunes femmes est particulièrement encouragée, tandis que les meilleures équipes de chaque bus seront invitées à Abidjan, en novembre, pour présenter leurs projets lors de la conférence « My African Startup ». Cet événement international, dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation, est organisé en partenariat avec HEC Paris, école de commerce leader en Europe.

9fce6af0341d12f55508bfa322b41c0076b6f6f3

ce ne seront pas 2 ni même 3 bus mais bien 5 bus qui sillonneront l’Afrique d’Est en Ouest et du Nord au Sud !

AMPION contribue également à poser les bases de nouveaux partenariats entre différents acteurs engagés dans les secteur des nouvelles technologies en Afrique. Avec le concours d’Afrilabs, le réseau des hubs technologiques africains, et, de VC4Africa, plateforme de capital-risque, AMPION offre un programme d’accompagnent aux meilleures start-up créées à bord des Venture Bus. Avec notamment, de l’incubation et du mentorat pendant 6 mois.

Pour Tayo Akinyemi, responsable du réseau d’incubateurs africains Afrilabs, cette initiative permettra de faire émerger de nouvelles idées, parternariats  et synergies en Afrique, dans le digital.

Autre particularité en 2014 : Ampion vient de sceller un partenariat avec DEMO Africa, la compétition qui sélectionne et met en avant les startups les plus innovantes du continent africain : un Ampion Venture Bus qui partira d’Abidjan en septembre – le 19 – rejoindra Lagos et DEMO Africa 5 jours plus tard. Une énorme opportunité pour les Ampionneers souhaitant défendre leurs projets devant les investisseurs réunis à DEMO Africa !

Pour participer à la compétition ==>inscrivez vous ici !

d97c1ef3cbae4e52936a6f32531ebeab

About Samir Abdelkrim

Entrepreneur, consultant en innovation et blogueur terrain, Samir Abdelkrim est également le fondateur de StartupBRICS.com, le premier média francophone spécialisé sur l’innovation dans les pays émergents. Samir Abdelkrim passe 8 mois par an à explorer les écosystèmes entrepreneuriaux en Afrique (dont il a déjà parcouru presque 20 pays), pour rencontrer les meilleures startups du continent. Il connecte les entrepreneurs les plus prometteurs avec des investisseurs et des grands groupes, ou bien leur faire gagner de la visibilité dans les grands titres nationaux comme le Huffington Post, Les Echos ou Le Monde où il est chroniqueur Tech spécialisé sur les startups africaines. Du Sénégal au Botswana en passant par la Tunisie, la Côte d’Ivoire, Madagascar ou le Kenya, Samir Abdelkrim a déjà rencontré une centaine de startups dans le cadre de son projet #TECHAfrique, une expérience terrain et une aventure humaine à la rencontre de ceux qui font battre le pouls de l’Afrique 2.0, expérience dont il tirera un livre en préparation, Startup Lions. Samir est régulièrement invité comme Speaker dans des conférences sur l'innovation qui se tiennent en Europe, aux Etats Unis, en Afrique ou au Moyen Orient comme le festival international South By SouthWest, à Austin, Aspen Institute, le Global Entrepreneurship Summit, le New York Forum Africa, Banque du Liban Accelerate à Beyrouth et plus récemment au siège des Nations Unies.

4 comments

  1. Voila une initiative géniale. Le continent africain a un grand avenir. c’est sans aucun doute de là que va venir la croissance future. Certes, il y a de grands défis à régler (partage des richesses, amélioration du niveau général d’études, lutte contre l’intégrisme religieux) Mais il possède aussi deux grandes forces : une croissance démographique (que la Chine n’a pas) et des ressources de matières premières.

  2. Merci! Ça à l’air pas mal… Est-ce qu’ils sont en République Démocratique du Congo?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *