Les Tech explosent au Kenya
Les Tech explosent au Kenya

[Infographie] Kenya, startups et innovation : les raisons d’un succès africain

Sourceur, accélérateur et financeur de startups du monde entier (avec un focus particulier sur les pays émergents et notamment les BRICS) SeedStars est un accélérateur et un fonds d’investissement suisse – basé à Genève – qui vient d’achever un périple de plusieurs mois pour identifier les meilleurs startups à l’international, à travers l’organisation de mini-concours locaux. Chaque finaliste par pays étant invité à participer à la finale du 4 février à Genève (inscription ici).

SeedStars vient de produire une infographie particulièrement intéressante qui détaille le fonctionnement de l’écosystème innovation au Kenya : avec ses 44 millions d’habitants et une économie où 31% du PIB passe par le e-payment (notamment via les services de paiments mobile proposée par Success Story nationale M-Pesa, le fleuron de l’opérateur Safaricom), le Kenya commence à faire figure de poids lourd de l’économie numérique sur le continent africain, aux côtés du Nigéria et de l’Afrique du Sud. Et loin (et parfois très loin) devant des pays possédant une démographie comparable comme le Cameroun ou la République Démocratique du Congo. A tel point que plusieurs observateurs parlent maintenant de l’émergence d’une Savannah Valley du côté de Nairobi, à l’image de la mondialement célèbre Silicon Valley Californienne.

Autre point fort à relever, l’implication des pouvoirs publics dans l’amélioration des infrastructures et pour soutenir un secteur privé très actif pour aider les startups kényannes : on dénombre aujourd’hui plus de 1200 business angels et fonds d’investissements privés au Kenya, tandis que le gouvernement a investi près de 140 millions d’US$ dans des startups locales.

NAIROBI-infographic-1

About Samir Abdelkrim

Entrepreneur, consultant en innovation et blogueur terrain, Samir Abdelkrim est également le fondateur de StartupBRICS.com, le premier média francophone spécialisé sur l’innovation dans les pays émergents. Samir Abdelkrim passe 8 mois par an à explorer les écosystèmes entrepreneuriaux en Afrique (dont il a déjà parcouru presque 20 pays), pour rencontrer les meilleures startups du continent. Il connecte les entrepreneurs les plus prometteurs avec des investisseurs et des grands groupes, ou bien leur faire gagner de la visibilité dans les grands titres nationaux comme le Huffington Post, Les Echos ou Le Monde où il est chroniqueur Tech spécialisé sur les startups africaines. Du Sénégal au Botswana en passant par la Tunisie, la Côte d’Ivoire, Madagascar ou le Kenya, Samir Abdelkrim a déjà rencontré une centaine de startups dans le cadre de son projet #TECHAfrique, une expérience terrain et une aventure humaine à la rencontre de ceux qui font battre le pouls de l’Afrique 2.0, expérience dont il tirera un livre en préparation, Startup Lions. Samir est régulièrement invité comme Speaker dans des conférences sur l'innovation qui se tiennent en Europe, aux Etats Unis, en Afrique ou au Moyen Orient comme le festival international South By SouthWest, à Austin, Aspen Institute, le Global Entrepreneurship Summit, le New York Forum Africa, Banque du Liban Accelerate à Beyrouth et plus récemment au siège des Nations Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *