Après l'Indonésie et l'Inde, Google fait de l'Asie un marché prioritaire
Après l'Indonésie et l'Inde, Google fait de l'Asie un marché prioritaire

[News] Après l’Indonésie, Google ouvre un nouvel Android Nation en Inde

Le moteur de recherche californien a décidé de mettre l’Asie en haut de sa stratégie d’expansion commerciale. En effet, Google a annoncé il y a quelques jours sa décision d’ouvrir dans les prochaines semaines à New Delhi sa seconde boutique Android Nation, quelques mois après l’inauguration du premier Android Nation à Jakarta, en Indonésie.

Ces nouvelles boutiques Android Nation permettent au groupe américain de renforcer sa visibilité sur les marchés asiatiques et de mieux comprendre les besoins des marchés locaux en termes d’applications mobiles et de services en ligne.

Après l’Indonésie, Google choisit l’Inde pour ouvrir son second Android Nation dans le monde

Un moyen utile pour Google de concurrencer directement les Apple Stores, en permettant aux visiteurs d’essayer directement dans ce nouveau magasin les nouvelles applications Android ainsi que les derniers appareils connectés utilisant la plateforme Android (Smartphones, Tablettes, Chromebook, etc.). Les Android Nation serviront également de points de vente pour les marques sous Android les plus populaires en Inde, notamment HTC, Samsung, Huawei et Sony.

Pour réussir son implantation, Google a noué un partenariat avec le groupe indien Spice Global, entreprise qui opère dans les secteurs des télécoms, de la finance et du divertissement.

Selon The Economic Times, ce partenariat permettra notamment à Spice Global de renforcer le nombre d’utilisateurs de la 3G en Inde.

En ouvrant un Android Store à New Delhi, Google cible directement les classes moyennes indiennes
En ouvrant un Android Store à New Delhi, Google cible directement les classes moyennes indiennes

About Samir Abdelkrim

Entrepreneur, consultant en innovation et blogueur terrain, Samir Abdelkrim est également le fondateur de StartupBRICS.com, le premier média francophone spécialisé sur l’innovation dans les pays émergents. Samir Abdelkrim passe 8 mois par an à explorer les écosystèmes entrepreneuriaux en Afrique (dont il a déjà parcouru presque 20 pays), pour rencontrer les meilleures startups du continent. Il connecte les entrepreneurs les plus prometteurs avec des investisseurs et des grands groupes, ou bien leur faire gagner de la visibilité dans les grands titres nationaux comme le Huffington Post, Les Echos ou Le Monde où il est chroniqueur Tech spécialisé sur les startups africaines. Du Sénégal au Botswana en passant par la Tunisie, la Côte d’Ivoire, Madagascar ou le Kenya, Samir Abdelkrim a déjà rencontré une centaine de startups dans le cadre de son projet #TECHAfrique, une expérience terrain et une aventure humaine à la rencontre de ceux qui font battre le pouls de l’Afrique 2.0, expérience dont il tirera un livre en préparation, Startup Lions. Samir est régulièrement invité comme Speaker dans des conférences sur l'innovation qui se tiennent en Europe, aux Etats Unis, en Afrique ou au Moyen Orient comme le festival international South By SouthWest, à Austin, Aspen Institute, le Global Entrepreneurship Summit, le New York Forum Africa, Banque du Liban Accelerate à Beyrouth et plus récemment au siège des Nations Unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *