Asie : Avec le « Silicon Valley Project », le Vietnam mise sur l’entrepreneuriat numérique

Le Vietnam inaugure son Silicon Valley Project, une initiative locale financée à hauteur de 400 000 US$ : un projet qui débutera cet été, avec pour objectif de développer un écosystème favorable aux startups au Vietnam. Le Silicon Valley Project devrait commencer par accueillir 10 startups spécialisées dans l’internet et les nouvelles technologies. Selon Tech In Asia, le coup d’envoi se fera à partir de deux nouveaux accélérateurs qui seront bientôt inaugués dans des plus grandes villes du Vietnam : Hanoi et Ho Chi Minh.

Grâce à cette initiative, le gouvernement de Hanoï souhaite appliquer un programme sur 5 ans qui vise à transformer l’écosystème des startups au Vietnam bien que, toujours selon Tech in Asia, la situation sur le terrain est difficilement comparable avec ce qui se se passe en Californie : il y a un vrai décalage entre les idées des entrepreneurs et la capacité à exécuter leurs business, ainsi qu’un manque évident d’ investisseurs prêt à prendre des risques pour accompagner la croissance des jeunes pousses. Toutefois à travers ce nouveau programme, la montée en puissance de nouveaux accélérateurs et la présence de plusieurs mentors et experts en innovation devraient fortement aider les startups vietnamiennes à décoller, ce qui constitue une première étape vers la création d’un véritable écosystème pro-innovation au Vietnam.

About StartupBRICS

Fondé au début de l'été 2013, StartupBRICS est le 1er blog en français 100% dédié à l’actualité Startup, Tech et Innovation des BRICS et des pays émergents, fondé en 2013. Qu’il s’agisse de mettre en avant les futurs pôles d’innovation qui percent en Russie ou en Afrique, de promouvoir les opportunités business dans le e-commerce en Chine ou en Indonésie ou encore de faire connaître les dernières success stories du web en Inde ou au Brésil, StartupBRICS vise à fournir aux décideurs économiques français et francophones actus, éclairages et analyses sur le potentiel numérique des futurs champions économiques de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *