Baku Skyline

Caucause : Après Istanbul et Moscou, SeedStars World met le cap sur l’Asie centrale et ses startups

Pressés de parcourir les marchés émergents à la recherche de startups à croissance exponentielle, la compétition Seedstars World (SSW) était le 3 Avril à Istanbul pour donner le coup d’envoi du SWW 14/15. Riche d’ingénieurs hautement compétents, la cité turque est également bien dotée en termes de startups (e-commerce, activité sur les réseaux sociaux, etc.), un atout qui a naturellement attiré l’équipe du SSW pour l’ouverture de cette nouvelle saison 2014.

En partenariat avec le Startup Bootcamp d’Istanbul, Innovation Labs Turkey et Aktifbank, l’évènement, accessible au public, a été accueilli au sein de l’Université de Bahçeşehir. Cette année le jury a récompensé Prisync ; une application de suivi de concurrence pour des grandes entreprises de e-commerce.

Après Istanbul, la compétition s’est ensuite dirigée plus à l’est vers la Russie, à Moscou : à l’issue d’une semaine de networking et de sessions de formation, c’est Channelkit – un gestionnaire de favoris à mi-chemin entre Pocket, Pinterest et Evernote – qui s’est démarqué devant le jury parmi 20 concurrents locaux, parmi lesquels deux jeunes pousses e-commerce : Sofits.me et Crossss.ru.

C’est à présent sur les bords de la mer Caspienne, à Bakou la capitale de l’Azerbaïdjan, que SeedStars World vient d’atterir pour sourcer les meilleurs startups locales : si ce pays de 9,4 millions d’habitants reste encore très fortement dépendant de ses réserves en hydrocarbures pour son développement économique, l’ouverture aux nouvelles technologies s’y accélère depuis les 3 dernières années.  Avec par exemple un gros tiers de la population ayant accès à l’internet mobile (97% de la population possède un téléphone portable).

Le but de SeedStars World : créer un réseau de premier plan pour les entrepreneurs du monde entier 

En 2013, à l’occasion des 20 évènements de pitchs régionaux organisés par SSW, 100 startups par pays étaient inscrites. Le dernier round s’était déroulé à Genève, où 20 startups finalistes par pays se sont affrontées pour la dernière fois devant un jury, également international, afin d’obtenir le grand prix final, soit 500 000 $. Le prix a été décerné à Flitto, une innovante plateforme de traduction par crowdsourcing. Aujourd’hui, cette startup coréenne compte trois millions d’utilisateurs à travers 170 pays et près de 800 000 traducteurs.

En 2014, plus de six cents entrepreneurs issus de plus de deux milles applications sont attendus lors des trente pitchs organisés. Cette nouvelle édition incorporera également à l’équipe, des anciens gagnants des SSW régionaux (proches des écosystèmes locaux) afin d’affiner encore plus la sélection des candidats.

Cette ambition se lit dans les propos d’Alisée de Tonnac, co-fondatrice de la compétition : « Seedstars World tiendra sa compétition mondiale chaque année et croîtra exponentiellement à tous les coins du globe afin de mettre toutes les startups à croissance rapide sur la carte ! En effet, notre but est de créer LE réseau qualitatif pour entrepreneur à travers le monde pour les aider aussi bien pour aider les accélérateurs/incubateurs, les espaces co-working et la mise en relation avec des investisseurs. »

About Olivier Garin

Curieux et ouvert sur l’international, Olivier est issu d’une formation de journaliste. Il voue ainsi une grande passion à l’information au sens élargi du terme et s’intéresse de près aux pays émergents. Sa récente expérience au sein de Digital Business News, la Web TV des entrepreneurs de la French Tech, a réveillé son attrait pour les secteurs de la high-tech, de l’économie et de l’entrepreneuriat digital à travers le monde. Il a rejoint StartupBRICS où il est aujourd’hui Rédacteur Pays Emergents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *