Indian Entrepreneurs ecommerce Startups BRICS Snapdeal Tech Entrepreneurs

#Inde : La dernière levée de Snapdeal confirme que les grandes manoeuvres se poursuivent dans le e-commerce indien

En bouclant avec succès une nouvelle levée de fonds il y a quelques jours déjà, Snapdeal confirme que le secteur du e-commerce est en plein essor en Inde. Snapdeal, l’une des principales sociétés de e-commerce en Inde, a ainsi sécurisé près de 100 millions d’US$ auprès des groupes hongkongais et singapouriens Temasek, BlackRock, Premji Invest, Tybourne et Myriad. Un timing quasiment sans fautes, le cash appelant le cash dans l’univers très codé des levées de fonds successives : cette injection d’argent frais succède à une autre levée réalisée en février 2014, à hauteur de 133 millions de dollars, issus principalement des géants eBay et Bessemer Venture Partners.

Un Sari se vend toutes les deux minutes sur Snapdeal

Snapdeal, avec cette opération, totalise en levée près de 400 millions de dollars, un montant encore inférieur aux levées de fonds de l’un de ses principaux concurrents, le leader du e-commerce indien : Flipkart. Ce-dernier sort renforcé de son récent rachat de Myntra (achat estimé à 330 millions de dollars) sur le marché ultra-concurrentiel de la vente de textile en ligne, mais le 16 avril dernier, Snapdeal a répliqué en acquérant un autre détaillant de mode en ligne, la jeune pousse Doozton, lancée en 2013 seulement et déjà devenue une success story du web indien. La volonté du géant de mettre à profit ses collectes de fonds a été réaffirmée le 20 mai dernier, de nouvelles acquisitions seront ainsi à surveiller.

Lancé en 2010, Snapdeal compte aujourd’hui près de 25 millions de membres, 30 000 vendeurs et près de 500 catégories de produits (appareils ménagers, électroniques, scooters, habillement, etc.).

Le potentiel du e-commerce indien : future pépite pour les investisseurs internationaux ?

Si le marché du e-commerce est aujourd’hui en plein boom, cet essor est essentiellement dû à l’expansion accélérée du nombre de consommateurs en ligne -en particulier les classes moyennes – et également au réveil de l’intérêt des investisseurs internationaux, flairant un juteux marché, malgré un climat des affaires souvent décrit comme difficile. Les prévisions de croissance pour les cinq prochaines années du marché du e-commerce en inde sont exponentielles (de 3,1 milliards de dollars à 22 milliards), en effet, le pays pourra compter sur une amélioration des infrastructures internet pour faciliter les transactions des 200 millions d’acheteurs en ligne.

Le co-fondateur et PDG de Snapdeal, Kunal Bahl a déclaré dans un communiqué : « Nous voyons en cette phase de financement, la confirmation de la stratégie de différenciation de Snapdeal et le progrès de la plus grande place de marché indienne. Nous sommes ravis d’accueillir plusieurs investisseurs internationaux de renom comme nos partenaires et de croire que leur association contribuera à la réussite à long terme de Snapdeal. Nos marchés du mobile et d’internet connectent désormais des millions d’acheteurs et une très grande base de vendeurs proposant des produits et services de marques nationales comme internationales. Nous continuerons à nous concentrer sur la création pour changer la vie et l’expérience des acheteurs et des vendeurs de l’écosystème Snapdeal. »

Dernier exemple en date de cette « créativité » revendiquée, le lancement de Launchpad en avril dernier, un site dédié à l’exposition de produits pour les innovateurs indiens.

About Olivier Garin

Curieux et ouvert sur l’international, Olivier est issu d’une formation de journaliste. Il voue ainsi une grande passion à l’information au sens élargi du terme et s’intéresse de près aux pays émergents. Sa récente expérience au sein de Digital Business News, la Web TV des entrepreneurs de la French Tech, a réveillé son attrait pour les secteurs de la high-tech, de l’économie et de l’entrepreneuriat digital à travers le monde. Il a rejoint StartupBRICS où il est aujourd’hui Rédacteur Pays Emergents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *