microsoft ceo satya nadella INDIA StartupBRICS Innovation jumpstart

BRICS : Microsoft lance JumpStart, une hotline pour les startupers indiens

StartupBRICS se penche aujourd’hui sur le cas de Microsoft qui a lancé il y a plusieurs semaines une nouvelle formule de sa hotline en Inde, JumpStart, un outil destiné aux néo-entrepreneurs indiens. Microsoft Ventures, la filiale du géant américain consacrée à l’accélération et au financement de startups, est à l’origine de cette initiative. Le service, composé de conseillers spécialisés, traite les appels des entrepreneurs indiens (sans surcoût) et ne souhaite imposer aucune restriction quant au champ des questions qui peuvent être posées.  

 L’Inde est, selon la Banque Mondiale, l’un des pays ou l’implantation d’un business est le plus difficile

Le service s’attend cependant à recevoir d’avantage de sollicitations aux sujets de la commercialisation et du financement d’un projet ou concernant des questions juridiques. Microsoft affirme que les conseillers fournissent aux startupers des aides très concrètes ; comme l’enregistrement d’une entreprise, la préparation des impôts, la recherche d’un bon comptable ou d’un avocat et parle même d’aides technologiques (via le biais de son service de cloud Azure ?).

JumpStart est ainsi disponible via le numéro 1-800-200-2114 du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00 sur le territoire indien. La hotline répondra aux questions en anglais et en Hindi. Microsoft Venture, qui possède six accélérateurs à travers le monde, prévoit d’utiliser à bon escient ces informations recueillies lors des conversations. Ainsi, ces données seront analysées et réutilisées pour améliorer l’accompagnement apporté aux startups.

microsoft-jumpstart1

Dans un pays où l’implantation d’un business se complexifie, l’offre de JumpStart est la bienvenue

Le support téléphonique peut sembler obsolète aujourd’hui, mais les entrepreneurs indiens sont preneurs de tous types de services mis à leur disposition. En effet l’Inde est, selon la Banque Mondiale, l’un des pays ou l’implantation d’un business est la plus difficile. Souvent mis en cause, la « startup tax » de 2012, traitant les investissements comme des revenus, celle-ci semble handicaper particulièrement les entreprises souhaitant lever des fonds localement. Par ailleurs, les chiffres de 2013 révèlent la pire année en termes d’introduction en bourse depuis une décennie.

Mais les investisseurs semblent rester confiants, ils prennent en compte l’accroissement du nombre de startups et l’intérêt grandissant des géants de la Sillicon Valley pour celles-ci. En date, le rachat de Little Eye Labs basé à Bangalore, en janvier dernier par Facebook. Difficile également de ne pas occulter les tentatives du récent patron de Microsoft Satya Nadella, natif d’Hyderabad, de s’aligner sur les startups de son pays natal, qui pourrait, à terme représenter de potentiels clients à gros budgets.

Microsoft est aujourd’hui le fournisseur de logiciels pour professionnels dominant en Inde avec 31% du marché, selon l’institut de recherche IDC. La valeur globale du marché des logiciels pour professionnels devrait atteindre près de 45 milliards de dollars cette année, selon les chercheurs.

Cette hotline, si elle permettra aux startupers de recueillir des informations les maintenant au cœur de la compétition, ne fait pas vraiment l’unanimité ; en effet, certains observateurs ne voient pas en cette initiative, un geste suffisamment fort de la part de Microsoft.

About Olivier Garin

Curieux et ouvert sur l’international, Olivier est issu d’une formation de journaliste. Il voue ainsi une grande passion à l’information au sens élargi du terme et s’intéresse de près aux pays émergents. Sa récente expérience au sein de Digital Business News, la Web TV des entrepreneurs de la French Tech, a réveillé son attrait pour les secteurs de la high-tech, de l’économie et de l’entrepreneuriat digital à travers le monde. Il a rejoint StartupBRICS où il est aujourd’hui Rédacteur Pays Emergents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *