yang-song-gmic-china-2015

#Chine : Retour sur les innovations à l’honneur du GMIC 2015 de Pékin

Plein feux cette année sur le « Mobile Everything » lors de l’étape chinoise du GMIC 2015 (Global Mobile Internet Conference). En repartant notamment de l’analyse de Laure de Carayon, fondatrice de China Connect, qui était présente sur place, et qui a spotté plusieurs innovations et tendances qui démontrent que la Chine et l’Asie du Sud-Est vont connaître la prochaine grande vague de l’internet mobile. (Retrouvez ici l’analyse en anglais de Laure de Carayon).

GMIC

Co-voiturage et voitures intelligentes

William Wang, PDG de AA Car est resté ferme durant sa keynote : « Notre principal concurrent est Uber ». Tout en étant dans une phase de régulation et de concentration (Alibaba / Kuadi Dache et Tencent / Didi Dache fusionnés en février et contrôlent désormais 90% de l’activité), les nouvelles initiatives ne ralentissent pas, et tous semblent rivaliser Uber (qui est soutenu par Baidu).

«Il n’y a aucun modèle d’affaires, nous en reparlerons dans quelques années, nous voulons juste fournir des applications» a déclaré Ji Mingzhong, directeur des produits chez Tencent. L’auto-conduite et les voitures connectées à l’Internet (partenariat Baidu-BMW) ont fait du bruit dernièrement. Comme le «Projet N »un concept car intelligent chinois proposé par le groupe Pateo.

A man uses the taxi-hailing app Uber on his smartphone in Guangzhou city, south China's Guangdong province, 9 April 2015. Taxi app Uber has set its sights beyond the roads of China with a push into the air and on water as the US company adds helicopters and boats to its ride-hailing services. The company will on Friday (24 April 2015) unveil UberChopper, a sightseeing helicopter ride above Shanghai that will cost 2,999 yuan ($484), including transport in a Mercedes-Benz to and from the helipad. The event is a one-day promotion designed to "raise awareness" of Uber, and gauge interest in airborne services. "Depending on market demand and user interest, we will further explore potential for air travel as a possibility," the company said, as it introduces a service already used in other countries including the US, India, Brazil and South Africa. The company has also rolled out a boat-hailing service in the southern city of Hangzhou's scenic West Lake in the past month as well as a trial rickshaw-hailing service in downtown Beijing.(Imaginechina via AP Images)

O2O, Online to Offline

Pour Edward Feng, cofondateur de l’application Dianping, «la fièvre du O2O est en cours et va durer. Trouvez un restaurant, réservez une table, commandez votre plat en utilisant les ipads à votre disposition, et scannez votre carte pour payer : il n’y a pas besoin de parler aux serveurs « . « Nous avons 100 millions de clients sur Tenpay, le paiement est un lien sûr & offline. Mais si le paiement est une nécessité, nous voulons être sociables, nous voulons que les gens partagent: nous les encourageons à utiliser WeChat » a déclaré le directeur Zheng Howe (Tencent).

gmic-mobile-everything-uberisation-2015-startup-BRICS

Les Smartphones en Chine

La Chine est dorénavant le plus grand marché des smartphones au niveau mondial. Pour Ben Evans d’Andreessen Horowitz, « il y a 100 millions de personnes en Chine qui peuvent acheter des produits de luxe, et elles veulent le meilleur. » L’analyste Avi Greengart résume les exigences des consommateurs chinois: « les consommateurs chinois valorisent le statut, la valeur absolue, et le contenu local ». « Le contenu local est la plus grande faiblesse d’Apple jusqu’à présent, et c’est sur ce point que les fabricants locaux détiennent toujours l’avantage », a indiqué Vlad Savov de Verge.

A model poses with a Galaxy Note of Samsung Electronics during a local launch event for Samsung's mobile devices at the company's headquarters in Seoul November 28, 2011. REUTERS/Lee Jae-Won/Files

Neuromarketing

Lors de la séance d’ouverture «comment notre cerveau contrôle notre opinions des marques», le fondateur et PDG Roy Tang du cabinet de conseil Brain Intelligence, a commencé par raconter comment il a coopéré avec Tencent. En utilisant des techniques neuroscientifiques, elle a évalué en temps réel les réactions et les émotions des joueurs sur leur PC et les jeux vidéo mobiles. Elle a parlé de la réussite de Xiaomi, qui a vendu 14,2 millions de téléphones en Chine au 1er trimestre 2015. Xiaomi a annoncé qu’ils étaient toujours la première marque de smartphone sur le marché chinois, devant Apple et Samsung.

Xiaomi-smartphone-startups-china-StartupBRICS-innovation-asia

Essor de la Robotique

Hiroshi Ishiguro, professeur à l’Université d’Osaka était de retour au GMIC, nous transportant dans l’avenir avec le Yangyang Android sur scène. Une journée entière a été consacrée à des robots, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle … Pour Eric Li, vice-président de Baidu: « la robotique est pour plus tard, – parce qu’elle prendra du temps. Pour le moment, nous devons continuer à économiser le temps des gens, ou les rendre paresseux ».

in Tsukuba, Monday, Mar. 16, 2009. (AP Photo/Koji Sasahara)

Entrepreneuriat en Chine

Selon le ministère de la Science et de la Technologie, « de nouvelles entreprises se multiplient à un rythme-record, notamment avec la Silicon Valley de la Chine qui a créé 49 start-ups par jour en 2014 et 1000 organisations qui ont investi dans les start-ups avec un capital supérieur à $ 56 milliards ». Abandonner les emplois gouvernementaux pour chercher fortune chez les startups ou dans le secteur privé est un changement plus large en Chine. L’économie chinoise ralenti, les entreprises publiques faiblissent, tout comme la répression de la corruption, ont mené à une baisse de prestige et des profits dans le service civil. « Les plus brillants de notre génération aspirent à ne plus être dans le système. Si vous êtes brillant, vous avez une possibilité réelle de faire fortune sur le marché. Les personnes brillantes sont impatientes de faire fortune », dit Nymar Li, 34 ans à ChinaDaily. Eric Li, vice-président de Baidu, a donné sa vue d’avenir sur l’innovation et l’entrepreneuriat, «Vous ne pouvez pas maintenir le statu quo d’une entreprise, vous devez continuer à innover. »

48 hour startup China Beijing BRICS StartupBRICS tech entrepreneurs

La prochaine vague de l’internet mobile

Dans sa présentation «Disrupt or Die, Reinventer le business des Agences Media», Alvin Foo, chef d’Airwave, a parlé des initiatives internes comme le lancement en 2014 du Fonds d’innovation de la Chine OMD, «un programme pour encourager ses employés à libérer leur esprit d’entreprise», en partenariat avec Chinaccelerator. Le 4 juin 2015, à Shanghai, 10 startups présenteront leurs plans d’affaires au Demo Day. Trois d’entre elles seront sélectionnées pour recevoir un investissement des OMD et de Chinaccelerator pour alimenter la croissance de leur entreprise.

Sheng Fu, PDG de Cheetah Mobile, a partagé son histoire et son mindset. «Nous devons créer une nouvelle valeur. Nous devons abandonner l’idée de rivaliser avec les anciens rivaux, et à la place travailler avec plusieurs partenaires. Nous sommes comme les vaisseaux de (Christophe) Colomb, nous devons trouver de nouveaux continents ».


About Cédric Birkeland

Franco-Norwegian master student at SciencesPo Paris studying Finance & Business Strategy. Interested in finance, startups, emerging markets and business development, Cédric is today's connector and writer for StartupBRICS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *